Rugby

Top 14 : le Stade Français pour la confirmation face à Grenoble

Par Fanny Lechevestrier, France Bleu Paris Région vendredi 13 mars 2015 à 19:49 Mis à jour le samedi 14 mars 2015 à 8:30

Jérôme Fillol pour sa première titularisation à Jean-Bouin cette saison
Jérôme Fillol pour sa première titularisation à Jean-Bouin cette saison © stade.fr/ photo Stéphane Hamel

Un match pour confirmer. C'est le leitmotiv entendu toute cette semaine au Stade Français après la superbe victoire décrochée à Bordeaux et avant la réception de Grenoble, samedi après-midi, à Jean-Bouin. Les Parisiens, troisièmes du Top14, qui vont encore faire face tout de même à un candidat direct aux phases finales : Grenoble, 8e du championnat avant la 20e journée.

Le Stade Français retrouve Jean-Bouin ce samedi après-midi pour la première fois depuis sa défaite contre Oyonnax, la seule pour le moment cette saison à domicile. C'était le 31 janvier dernier. Mais depuis pas mal de choses ont changé. La pelouse déjà, toute neuve, "qui brille et encore mieux que la précédente à ses débuts"  dixit Jérôme Fillol. Et surtout les sourires revenus après le succès le week-end dernier à Bordeaux. Une victoire qui a permis de rassurer tout un groupe avant de recevoir Grenoble, huitième du championnat.

"Avec beaucoup d'inquiétude car c'est toujours un piège après l'euphorie" - Jérôme Fillol

Et si on les avait quittés euphoriques à Bordeaux, pas vraiment d'excès de confiance, du moins dans les discours d'avant-match des Parisiens. Ils sont apparus déterminés mais les pieds sur terre, à l'image du demi de mêlée Jérôme Fillol, très méfiant avant cette rencontre.

stade français Fillol match web

Jérôme Fillol qui sera titulaire ce samedi pour la première fois de la saison à Jean-Bouin. Titulaire aussi pour la première fois depuis la mi-décembre : ce jour-là, c'était déjà face à Grenoble avec la victoire des Parisiens en Isère 30/43. 

"C'est sûr que cela handiape le groupe mais on a encore les armes pour les battre" - Jeff Dubois

Dans les facteurs qui compliquent la tâche du Stade Français : les doublons bien sûr. Paris sera privé de quatre joueurs majeurs depuis le début de la saison : Rabah Slimani, Alexandre Flanquart, Sergio Parisse et Jules Plisson. Tous retenus pour disputer Italie/France dimanche, à Rome. Après, pour l'entraîneur Jeff Dubois, son équipe a cette année les moyens de faire face à ces absences, de mieux gérer le Tournoi des VI Nations grâce à un effectif étoffé. La preuve, dit-il? Le match à Bordeaux avec un Morne Steyn retrouvé et un Jono Ross très précieux en huit. Jamais cette saison d'ailleurs sans Sergio Parisse, le Stade Français ne s'était imposé avant Bordeaux. 

stade français Jeff Dubois doublon web

Une victoire à Bordeaux, on en a déjà parlé, qui a permis de remobiliser tout un groupe et des joueurs qui étaient pour certains moins "utilisés" depuis le début de la saison. A commencer bien sûr par Morne Steyn, élu d'ailleurs meilleur joueur du match par ses coéquipiers . Un groupe qui peu à peu retrouve ses blessés plein d'entrain : Jérôme Fillol donc, mais aussi le talonneur Laurent Sempéré , éloigné des terrains depuis le 11 octobre, opéré pour la seconde fois d'une hernie discale.

 "Faut qu'on passe le cap et pas flipper au dernier moment" - Djibril Camara

Après, comme le répètent inlassablement joueurs et entraîneurs, il y a le spectre de l'an passé qui les empêche d'encore se voir en phases finales malgré une belle troisième place, à sep matches de la fin. "On a tellement eu l'habitude de les regarder devant la télé que l'on ne peut pas y croire " déclare ainsi Jérôme Fillol, 37 ans. "Il ne faut pas avoir peur de se qualifier " ajoute l'arrière Djibril Camara. 

stade français Camara la qualif web

Une qualification qui passe par une victoire ce samedi après-midi, contre Grenoble. Grenoble au complet, lui, pour jouer la 20e journée du Top 14 et se relancer dans la course aux phases finales.

Le temps d'un premier bilan avec le Président Thomas Savare

Une troisième place à sept journées de la fin : l'occasion de faire le point avec le Président du Stade Français Paris. Thomas Savare, soulagé après le succès à Bordeaux, fier de l'état d'esprit affiché par son équipe, encore inquiet pour la suite quand il regarde les quatre derniers matches à jouer à la maison, mais confiant avec l'effectif étoffé de Paris cette saison.

Stade Français/ Itw T.Savare 2

Stade Français/Grenoble, les compos pour samedi :

Stade Français : Laurent Sempéré de retour . Heinke van der Merwe-Aled de Malmanche- Davit Kubriashvili; Hugh Pyle-Gerhard Mostert; Antoine Burban (CAP)-Raphael Lakafia-Jono Ross; Jérôme Fillol-Morne Steyn; Digby Ioane-Jonathan Danty-Paul Williams-Julien Arias; Djibril Camara.Remplaçants : Laurent Sempéré, Sakaria Taulafo, Paul Gabrillagues, Scott Lavalla, Julien Dupuy, Meyer Bosman, Jérémy Sinzelle et Sofiane Chellat.

Grenoble : Fabien Barcella-Arnaud Héguy-Dayna Edwards; Benjamin Hand-Hendrik Roodt; Fabien Alexandre-Peter Kimlin-Florian Faure; Charl McLeod-Jonathan Wisniewski; Xavier Mignot-Jackson Willison-Chris Farrell-Benjamin Thiery; Gio giaan Aplon. Remplaçants : Laurent Bouchet, Denis Coulson, Ross Skeate, Mahamadou Diaby, Henry Vanderglas, James Hart, Fabien Gengenbacher et Jono Owen.

Stade Français/Grenoble à vivre ensemble au stade Jean-Bouin et en direct et en intégralité sur France Bleu 107.1, ce samedi, à 18h30. La rencontre sera précédée par une minute d'applaudissements en hommage aux dix victimes du crash survenu en Argentine. Hommage du monde sportif à Alexis Vastine, Camille Muffat et Florence Arthaud.