Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Top 14 - Le Stade Français prend l'eau à Clermont 36/10

- Mis à jour le
Par

Pas de miracle pour le Stade Français en match en retard de la 24e journée du Top 14, ce dimanche. Dans un match sans réel enjeu mais non sans envie de jouer, Paris s'est incliné sur la pelouse du leader Clermont, 36/10. Il y a pourtant des raisons d'espérer...pour la saison prochaine.

Le Stade Français s'incline à Clermont
Le Stade Français s'incline à Clermont © Radio France - Fanny Lechevestrier

36/10, bien sûr si on ne regarde que le score de ce match en retard de la 24e journée, ce dimanche, il n'y a pas photo entre Clermont, leader indiscutable du Top 14, et le Stade Français, 12e du championnat, ...à 46 points des Auvergnats. Et pourtant, on jurerait que si Paris avait joué toute la saison ainsi, il ne serait pas à se morfondre dans les profondeurs du classement, à s'interroger sur la qualité et la quantité de son effectif. Reste que ce dimanche, les champions en titre ont encore encaissé près de 40 points, sous des trombes d'eau.

Publicité
Logo France Bleu

"On n'est pas satisfait du match mais on a l'impression de ne pas avoir lâché, de ne pas avoir triché"

Et c'est le deuxième ligne Pascal Papé qui résumait le mieux le sentiment à l'issue de la partie avec un grand satisfecit pour l'état d'esprit affiché : malgré des conditions climatiques très compliquées, les Parisiens ont essayé de jouer jusqu'au bout. On regrettera en revanche une fois de plus ces passes imprécises pour personne, ces coups de pied pour rien, ces fautes dans les rucks répétées. Une maladresse et surtout un manque de confiance flagrant symbolisé par cet essai tout fait manqué par le troisième ligne Sylvain Nicolas qui, un brin gourmand, n'aplatit pas dès la ligne d'en-but franchie et finit par relâcher le ballon. Le même Sylvain Nicolas qui était à l'origine du très beau mouvement collectif. "On n'est pas satisfait du match car le score est un peu trop lourd pour nous mais en tout cas, on a l'impression de ne pas avoir lâché, de ne pas avoir triché" concédera ainsi Pascal Papé à l'issue de la rencontre, avant d'ajouter "après, on en a quand même pris donc il faut relativiser. C'est vrai que dans l'état d'esprit, on a été très bon. Dans le contenu, on manque de confiance en cette fin de saison."

loading

"Quand on voit le score, on ne peut pas s'enflammer mais..."

Même tonalité dans le discours de Gonzalo Quesada qui louait l'état d'esprit affiché par son équipe, un mixte entre cadres et jeunes joueurs comme Daguin, Raisuqe ou Sio entré en fin de match. "Un de nos objectifs était d'être sûr qu'on pouvait rivaliser, qu'on pouvait se regarder dans les yeux à la fin du match et je pense qu'on a montré que l'on venait vraiment affronté cette équipe. Avec un peu plus de confiance, on aurait pu avoir un score un peu moins important". Sans le demi de mêlée international Morgan Parra, auteur de 23 points dont un essai, l'issue de la partie aurait peut-être été toute autre.

loading

L'hommage à Jamie Cudmore

Un match qui, malgré la pluie et le vent, a surtout pris son envolée après la sirène finale prête à réveiller un mort d'ailleurs. Un match qui restera comme le dernier au stade Marcel-Michelin du Canadien Jamie Cudmore, son 219e match avec Clermont, à qui Pascal Papé, son homologue parisien, a rendu un joli hommage.

loading

Jamie Cudmore qui restera aussi à jamais attaché à cette scène lors de finale 2015 du championnat, au Stade de France entre le Stade Français et l'ASM.

Les préférences de Gonzalo Quesada

Interrogé par les journalistes auvergnats sur son équipe préférée pour remporter le titre cette année, le directeur sportif du Stade Français Gonzalo Quesada n'a pas hésité à citer sa victime de l'an passé : "Je pense que ce sont eux qui méritent de remporter le titre, je pense que c'est l'équipe qui a pratiqué le meilleur rugby cette saison, je pense que cela ferait un beau champion et on pourra dire on a pris que 36 points face au champion", l'entraîneur parisien qui n'a pas manqué non plus de saluer la performance de son ancien protégé en équipe de France, Morgan Parra.

loading

Prochain rendez-vous parisien : Stade Français/Agen, au Mans, samedi 28 mai, à 18h30, en direct et en intrégralité sur France Bleu 107.1.

Précisions : si le Midi Olympique annonce ce lundi comme exclusif l'arrivée de Pascal Papé comme entraîneur des Espoirs du Stade Français la saison prochaine, rappelons que l'intéressé l'annonçait en personne à France Bleu 107.1...le 12 mai dernier, dans Stade Français & Co .

L'info en continu

Publicité
Logo France Bleu