Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby DOSSIER : Top 14 : résultats, classement et calendrier

Top 14 : le Stade Rochelais s'offre une victoire historique au Stade Français (12-14)

dimanche 25 novembre 2018 à 17:35 Par Thomas Coignac, France Bleu La Rochelle

Pour la première de son nouveau directeur sportif Jono Gibbes, le Stade Rochelais est allé remporter une victoire historique, ce dimanche, au stade Jean-Bouin de Paris. Un match fermé, avec un seul essai du talonneur Jean-Charles Orioli. Les Maritimes enchaînent un quatrième succès de suite.

Le deuxième-ligne rochelais Thomas Jolmes (ballon en main) résiste à la défense parisienne.
Le deuxième-ligne rochelais Thomas Jolmes (ballon en main) résiste à la défense parisienne. © AFP - Bertrand Guay

La Rochelle, France

L'ascension continue ! Avec ce quatrième succès de suite, le deuxième à l'extérieur, le sixième sur les sept derniers matchs,  le Stade Rochelais, grimpe à la quatrième place du Top 14. C'est la première fois de l'histoire que les Maritimes s'imposent au Stade Français. Certes, la manière n'a pas été là, sous la pluie dans le froid et sur un terrain gras, mais le nouveau manager Jono Gibbes s'en satisfera. Débarqué de Nouvelle-Zélande et de Waikato il y a deux semaines, il tient déjà son premier succès en championnat.

Dans un stade qui sonnait creux, avec un public à moitié rochelais, et avec deux équipes diminuées par les absences liées aux tests internationaux (Priso et Doumayrou côté Rochelais, Fickou, Parisse, Maestri, Gabrillagues et Danty pour les Parisiens), la pièce est finalement tombée du bon côté pour les Jaune et Noir. 

Pourtant, les Parisiens ont longtemps mené (9-5 à la pause) avec quatre pénalités inscrites par l'ouvreur sud-africain Morné Steyn (6e, 21e, 27e, 53e). Mais les Rochelais étaient dans le coup, grâce au seul essai du match, signé du talonneur Jean-Charles Orioli, sur un ballon porté d'école (21e). Et les hommes de Gibbes, opportunistes, allaient repasser devant, grâce à leur métronome néo-zélandais Ihaia West, presque impeccable face aux perches (3 sur 4 ce dimanche), qui passait les deux pénalités de la victoire dans les 20 dernières minutes. 

Les points 

Stade Français : 4 pénalités de M. Steyn (8e, 21e, 27e, 53e)  
La Rochelle : 1 essai d'Orioli (15e), 3 pénalités de West (43e, 62e, 68e)

Stade Français : Hamdaoui - Etien (Ensor 68e), Waisea, Hingano, Arias - (o) M. Steyn, (m) P. van Zyl - Macalou, Alberts (cap.), Chapuis (T. Gray 54e) - Flanquart (De Giovanni 63e), H. Liebenberg - Melikidze (Clément 68e), Panis (Sempéré 62e), H. van der Merwe (Melikidze 75e)  

La Rochelle : Rattez - Retière, Aguillon, Favre (Lafage 60e), Roudil (Sinzelle 55e) - (o) West, (m) Kerr-Barlow (Goillot 60e) - Alldritt (Kieft 72e), Vito (cap.), Gourdon - Jolmès (Tanguy 55e), Sazy - Joly (Atonio 47e), Orioli (Forbes 55e), Aouf (Pelo 47e)  pyv/dep