Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Top 14 : et là c'est le drame pour le Stade Toulousain !

dimanche 5 mars 2017 à 21:26 Par Pierre Viaud, France Bleu Occitanie

Le Stade toulousain s'est incliné à domicile pour la troisième fois cette saison. Battu par La Rochelle 27/21. Les phases finales sont désormais quasi inaccessibles. Une première depuis 1992.

l’entraîneur du stade Toulousain, Ugo Mola, a du soucis
l’entraîneur du stade Toulousain, Ugo Mola, a du soucis - maxppp

toulouse

C'était LE match qu'il ne fallait pas perdre et les hommes d'Ugo Mola l'ont laissé filer. Cueillis à froid par des Rochelais mieux rentrés dans la rencontre et qui ont su contenir le retour des Rouge et Noir en fin de partie. La qualification aux phases finales est désormais une gageure.

La Rochelle simple et efficace

Ce sont les Rochelais qui ont le mieux entamé cette partie. Privant les toulousains de ballons et utilisant leur munitions pour un jeu sobre mais efficace avec de belles percutions de Lévani Botia, troisième ligne surpuissant, et une gestion au cordeau du demi d'ouverture Zack Holmes, futur toulousain. Quatre pénalités permettaient aux hommes de Patrice Collazo de virer en tête à la pause, 12 à 6. Sébastien Bézy ayant perpétué la tradition du loupé de pénalité à 23 mètres dès la 5e minute.

Le réveil trop tardif des Toulousains

Sortis sous les sifflets les hommes d'Ugo Mola sont revenus avec des intentions plus restrictives. Un resserrement du jeu qui payait à la 51 me minute avec un essai tout en puissance de Tékori mais auquel répondait 6 minutes plus tard le Rochelais Qovu et ses 130 kilos avant qu'Aguillon n'aggrave le score (27/14 à l'heure de jeu).

Pourtant les Toulousains n'abdiquaient pas et un essai collectif à 6 minutes du terme promettait un final dantesque. Acculés sur leur ligne les Rochelais ne lâchaient rien sous la mitraille et récupéraient l'ultime ballon sur une mêlée fermée que Broke James expédiait dans la tribune signant un succés bien mérité. 27 à 21.

Quelles chances de qualification pour le Stade ?

A l'issue de la rencontre le capitaine Thierry Dusautoir et l’entraîneur Ugo Mola promettaient qu'ils se battraient jusqu'au dernier souffle pour tenter de décrocher la qualification, comme de tradition depuis 42 ans au stade Toulousain. Le président Bouscatel et le directeur sportif Fabien Pelous sont eux restés étrangement silencieux, alors que les supporters semblent se faire à l'idée de "passer un tour" de phases finales cette saison.

"à nous de trouver les solutions" U. Mola

"le résultat nous fait beaucoup de mal" S. Bezy

Reportage avec les supporters du Stade

les supporters du Stade se posent des questions

A noter : la grave blessure à la cheville de Gregory Lamboley. Luxation ou fracture ? le joueur est parti à l'hôpital dans la soirée pour des examens complémentaires.

Prochain match, samedi 11 mars, 19h, à Brive qui vient de battre Toulon, 15 à 5.