Rugby

Top 14 : le Stade Toulousain battu par le Racing 92 (8-10) lors de la 24me journée

Par Pierre Viaud, France Bleu Toulouse dimanche 16 avril 2017 à 20:58

Les toulousains ont couru, en vain, après le score
Les toulousains ont couru, en vain, après le score © Radio France - AFP

Victime encore une fois de son indiscipline le Stade Toulousain a encaissé 10 points en 10 minutes face aux Parisiens. Un écart qu'ils n'ont jamais pu combler, s'inclinant 10 à 8 pour la 24me journée

C'est la frustration qui régnait dans le vestiaires toulousain à l'issue de ce match de clôture de la 24me journée du Top 14. Battus 10 à 8 par une équipe pourtant à leur portée les hommes d'Ugo Mola stagnent à la 12me place du championnat, à deux journées de la fin.

Un carton jaune et dix points de retard en 10 minutes

Comme à marseille la semaine précédente les toulousains se sont très vite compliqué la tache en raison de leur indiscipline. Le summum fut atteint lorsqu'à la 9me minute, et tentant le tout pour le tout, Gael Fickou tape de la main dans le ballon porté par le deuxiéme ligne Grobler alors que celui ci est en train d’aplatir dans l'en-but toulousain. Arbitrage vidéo et conséquence logique. Carton jaune pour le centre Rouge et Noir, et essai de pénalité puisqu'il était le dernier défenseur. En assurant la transformation qui s'ajoute à une pénalité réussie à la 6me minute Dan Carter permettait au sien d'atteindre la pause avec 7 points d'avance. Samuel Marqués ayant réduit la note à la 26me (pénalité). 10 à 3 aux citrons.

Changement de ton sur le deuxième acte

Visiblement le repos a fait du bien et Toulouse domine de la tête et des épaules le second acte, campant dans les derniers mètres des parisiens mais sans parvenir pas à marquer; Camara relâche le ballon dans l'en but; Cros fait en avant sur un démarrage derrière sa mêlée. Une série de petites fautes qui sauvent les parisiens, acculés sur leur ligne alors que le chrono tourne.

Trois cartons jaunes pour les piliers parisiens

Après une interminable série de mêlées à l'avantage des Rouge et Noir et alors que les parisiens sont réduits à 13 contre 15 après 3 cartons jaunes, dont deux pour Afatia qui voit rouge à la 73me, les Toulousains passent enfin la ligne à une minute du terme. Un essai en coin de Maxime Médard que Luke Mc Alister ne parvient pas à transformer, laissant le Racing repartir avec la victoire, 10 à 8 qui le relance dans la course aux 6 premières places.

Les toulousains, douzième du Top 14 ne sont mathématiquement pas éliminés de la course aux phases finales.

La réaction d'Ugo Mola

"beaucoup de frustration mais on n'a pas à rougir" U. Mola

"On est 12mes et c'est mérité" A. Bonneval

"on est tous tristes" A. Bonneval

Le week-end prochain repos, avant les deux derniers matches, à Castres et contre Bayonne. S'il n'est pas dans les 6 ce serait la première fois depuis 41 ans que le stade Toulousain ne participe pas aux phases finales du championnat.

Dans Club XV ce lundi à 18h. l'ancien toulousain Cédric Heymans nous dira quel regard il porte sur l'actuel Stade Toulousain.