Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Top 14 : Le Stade Toulousain a une faim de LOU

samedi 10 mars 2018 à 18:12 Par Damien Gozioso, France Bleu Occitanie

Série en cours de quatre victoires pour les Stadistes qui vont maintenant se frotter à des adversaires directs pour les phases finales. Cela commence par l’ambitieuse équipe de Lyon ce dimanche (16h50).

C'est la quatrième fois de la saison que Yoann Huget et les Toulousains vont retrouver Lyon.
C'est la quatrième fois de la saison que Yoann Huget et les Toulousains vont retrouver Lyon. © Maxppp - Michel Viala

Toulouse, France

Le Stade Toulousain en cas de victoire s'emparerait de la 2e place du Top 14 derrière Montpellier, manière de valider les résultats positifs des dernières semaines. Mais selon la formule consacrée, les Toulousains ne font pas tous ces calculs, conscients que tout relâchement est interdit sous peine de gâcher à domicile, comme face à Castres il y a trois mois.

LOU y es-tu ?

Les deux équipes commencent à se connaître. Il s’agira de leur quatrième confrontation cette saison après le match aller et deux rencontres de Challenge Cup, les Toulousains mènent pour le moment deux victoires à une. En championnat lors du match aller les Rouge et Noir s’étaient imposés au Matmut Stadium (17-9) mais la dynamique lyonnaise a changé : ces dernières semaines ils ont passé plus de 70 points à Agen, battu Clermont (avec bonus) et Toulon, ne perdant qu’un seul match à Castres.

« On n’a pas le temps de se satisfaire des performances et des séries, on a plus l’inquiétude sur ce qui arrive, Lyon, avec des performances dignes de ce nom ces derniers temps » complète le manager Stadiste Ugo Mola. Les Toulousains ont c’est vrai fait preuve tour à tour d’allant et de maîtrise à Agen et Bordeaux-Bègles, et face à Brive, mais jamais durant un match plein. Le staff réclame plus de constance depuis quelques semaines. L’occasion de le montrer face à un adversaire déclaré au top 6.

Ugo Mola : "Une équipe qui nous a souvent posé des problèmes, et je pense que ça a été réciproque"

La der' de Michalak à Ernest-Wallon

Dans ce match un joueur sera forcément scruté par les spectateurs d’Ernest-Wallon : le demi de mêlée adverse Frédéric Michalak. À 35 ans il foulera pour la dernière fois en tant que joueur une pelouse qu’il connait par cœur. Toulousain d’origine, il a fait toutes ses classes au Stade Toulousain, y a démarré en pro à 18 ans en 2001. À l’époque François Cros n’avait que six ans, mais il connait évidemment l’importance de Frédéric Michalak au Stade Toulousain : « Ça a été un immense joueur, et je crois que les supporters sont contents de le voir revenir encore une fois. C’est un joueur qui a marqué l’histoire du club et je pense que l’accueil qui lui sera réservé sera à la hauteur ».

Frédéric Michalak l'an dernier s'était incliné avec le LOU au Stade Toulousain (42-26). - Maxppp
Frédéric Michalak l'an dernier s'était incliné avec le LOU au Stade Toulousain (42-26). © Maxppp - Xavier de Fenoyl

Son palmarès est riche de deux Brennus et de trois coupes d’Europe avec les Rouge et Noir et Yoann Huget qui a été un de ses coéquipiers à Toulouse et avec le XV de France est content de le revoir... à condition qu’il ne gâche pas l’après-midi toulousaine : « La boucle est bouclée pour lui, il revient au stade de ses débuts. J’espère qu’il ira le moins loin possible pour nous… Mais c’est sûr qu’il fait partie de la famille du Stade Toulousain ». « Moi je ne l’ai pas trouvé le prochain Michalak, rajoute Ugo Mola. On aimerait tellement qu’il fasse des petits, avoir tous un Michalak par-ci par-là… À une époque il y avait Michalak et Poitrenaud, on n’est pas loin d’avoir trouvé les nouveaux Poitrenaud, reste à trouver le Michalak ». Et pour avoir la tête à la fête à la fin du match, le Stade Toulousain sait qu'avant, il faudra venir à bout des Lyonnais. 

Stade Toulousain / LOU c'est à vivre ce dimanche à partir de 16h35 pour l'avant-match avec France Bleu Occitanie !

Les compositions

Stade Toulousain : 15. Ramos ; 14. Huget, 13. David, 12. Fritz, 11. Médard ; 10. Holmes, 9. Doussain ; 7. T. Gray, 8. Axtens, 6. Cros ; 5. Maestri, 4. R. Gray ; 3. Aldegheri, 2. Marchand, 1. Baille.
Remplaçants : 16. Mauvaka, 17. Neti, 18. Tekori, 19. Madaule, 20. Tolofua, 21. Guitoune, 22. Méric, 23. Van Dyk.

LOU : 15. Buttin ; 14. Arnold, 13. Wulf, 12. Regard, 11. Armitage ; 10. Harris, 9. Michalak ; 7. Gill, 8. Puricelli, 6. Tuifua ; 5. Oosthuizen, 4. Lambey ; 3. Gomez Kodela, 2. Fourie, 1. Buckle.
Remplaçants : 16. Lacombe, 17. Clément, 18. Roodt, 19. Cretin, 20. Pélissié, 21. Belan, 22. Mignot, 23. Ric.