Rugby

Top 14 : le Stade Toulousain revient de loin

Par Frédéric Chapuis, France Bleu Toulouse samedi 22 mars 2014 à 19:34

Ola et drapeaux roses pour fêter le joli succès du Stade Français
Ola et drapeaux roses pour fêter le joli succès du Stade Français © stade.fr/ photo Stéphane Hamel

Mené de 19 points à la pause par un Stade Français très pragmatique, Toulouse a su inverser le cours d'un match très mal engagé sur la pelouse du stade de France pour la 22e journée de Top 14. Les toulousains arrachent un résultat inespéré (27-27) grâce à un quatrième essai inscrit après la sirène par Yohan Montès et transformé par Jean-Marc Doussain.

Le Stade Toulousain revient de (très) loin et arrache un match nul inespéré au Stade Français - 27 partout - au terme d'un match débridé et d'une rencontre complètement folle dans lequel les quelques 60 000 spectateurs du stade de France ont vu pas moins de 7 essais dont 4 toulousains signés McAlister, Vermaak, Tekori et Montès.

Chacunes des deux équipes a eu sa mi-temps. En première, le Stade Français s’est montré très pragmatique en profitant des largesses défensives toulousaines et en inscrivant 3 essais (Dupuy, Plisson et Flanquart). Menant de 19 points (27-8 à la pause), les parisiens pensaient sans doute avoir fait le plus dur. C'était sans compter sur l'orgueil des toulousains qui vont - à leur tour - infliger un sévère mais logique 19-0 en seconde période et revenir à la hauteur du Stade Français !

Un résultat qui a - presque - un goût de victoire pour le manager toulousain Guy Novès au micro France Bleu Toulouse.

Le manager du Stade Toulousain Guy Novès

"Si on veut être une équipe de haut niveau, il faudra être plus régulier sur 80 minutes !" Patricio Albacete.

Cette remontée incroyable s'explique notamment par un mental de fer et un état d'esprit salués sur France Bleu Toulouse par le capitaine du Stade Toulousain, le deuxième ligne Patricio Albacete.

Patricio Albacete

Remplaçant en début de rencontre, Jean-Marc Doussain est entré rapidement à la place de Luke McAlister touché au dos. Auteur de tous les points au pied de Toulouse, l’ouvreur international positive après ce match nul même s'il sait qu'il reste encore beaucoup de travail.

Jean-Marc Doussain