Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Top 14 : les réactions après la défaite du CA Brive à Toulon

-
Par , France Bleu Limousin

Avec le revers à Toulon 35 à 19, Brive enchaîne une quatrième défaite consécutive en Top 14. Après le match, Jeremy Davidson et Matthieu Voisin n'ont pas esquivé les questions et ont assumé la prestation briviste. Tout en se félicitant de l'état d'esprit affiché.

Brive pris dans l'étau toulonnais.
Brive pris dans l'étau toulonnais. © Maxppp - Laurent Martinat

Les semaines se suivent et se ressemblent... malheureusement! Après cette quatrième défaite de suite à Toulon, sans marqué de bonus défensif en prime, le CA Brive est dans le creux de la vague. Et pourtant, encore une fois, le CAB n'a pas à rougir de sa prestation. Un CAB puni en fin de première mi-temps après deux essais encaissés.

Les discours se répètent - Matthieu Voisin, 3e ligne de Brive

"Félicitations aux joueurs pour leur état d'esprit", "ils n'ont rien lâché jusqu'au bout"... les discours d'après-match se suivent et se ressemblent depuis un mois. Mais difficile de donner tort aux Brivistes. Oui, contrairement à une équipe comme Agen bon dernier de Top 14, jamais le CAB n'a lâché, abandonné. Le CAB tombe seulement sur plus fort.

Les deux essais qui font mal...

Contrairement aux derniers matchs contre Toulouse, Montpellier et Clermont, Brive a été pragmatique en première mi-temps lors de leurs incursions dans les 22 mètres adverses. Une action, une pénalité obtenue et les trois points. Trois pénalités au total, toutes passées par le Géorgien Tedo Abzhandadze. A la demie-heure, Brive est devant (8-9).

Mais lorsque le talent parle, difficile de l'arrêter. Et pas n'importe quel talent, celui de la légende italienne Sergio Parisse, numéro 8... ou 10... ou 14... difficile de savoir à la vue des deux gestes de classe mondiale amenant les deux essais toulonnais en fin de première mi-temps, tous deux conclus par le jeune ailier Erwan Dridi. A la mi-temps, ça fait 22-9 pour Toulon. Espoirs déchus.

La méthode Coué, le bon remède?

Vous connaissez la méthode Coué à la sauce corrézienne? Se persuader que ça va pour avancer et ne pas sombrer. C'est le moyen utilisé par le CA Brive en ce moment pour ne pas tourner en rond et passer au match suivant. Tout en adoptant des discours en interne basés sur la solidarité et la détermination.

Tout en n'oubliant pas que côté dirigeants, malgré la liste à rallonge des absents, l'impatience guette. Une impatience traduite par la colère du président Simon Gillham après la défaite dans le derby contre Clermont.

L'essai marqué par Otar Giorgadze en deuxième mi-temps a permis aux Corréziens d'y croire. Et s'ils avaient converti leur séquence de jeu offensive après l'heure de jeu dans les cinq mètres du RCT, le point de bonus défensif aurait été à portée de main. Et si, et si...

Le CA Brive vient d'enchaîner une quatrième défaite consécutive en Top 14. La dernière fois que c'est arrivé, c'était entre janvier et mars 2018. Quelques semaines plus tard, Brive est descendu en Pro D2.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess