Rugby DOSSIER : Toute l’actualité du Top 14

Top 14 : les résultats et le classement de la 10e journée

Par Germain Arrigoni, France Bleu Pays d'Auvergne et France Bleu vendredi 4 novembre 2016 à 16:00 Mis à jour le dimanche 6 novembre 2016 à 18:42

Le RCT s'est incliné à Lyon en clôture de la 10e journée du Top 14
Le RCT s'est incliné à Lyon en clôture de la 10e journée du Top 14 © AFP - JEFF PACHOUD

Vainqueur de Grenoble, Clermont a conforté sa place de leader du Top 14 devant La Rochelle lors de la 10e journée, doublon avec les matches internationaux. Toulouse s'est imposé face à Castres, le Racing 92 s'est offert Montpellier, Toulon s'est incliné à Lyon et l'UBB a battu le Stade Français.

Programme et résultats de la 10e journée

Écoutez en direct le match de l'équipe de votre choix avec les commentaires de France Bleu

Clermont et Toulouse ont eu chaud, La Rochelle dauphin, Toulon chute

Marcel-Michelin a ainsi bien failli assister, médusé, à la première défaite de la saison à domicile de ses Clermontois. Face à un cador ? Non, mais contre l'avant-dernier Grenoble, corrigé lors de toutes ses précédentes sorties (21-20). Certes privée de quelques internationaux français, l'ASM avait pourtant fière allure, alignant par exemple une charnière Morgan Parra-Camille Lopez. Mais les demis comme l'ensemble des Clermontois ont tremblé jusqu'au bout et cette mêlée, à la dernière minute, en faveur du FCG dans les 22 mètres auvergnats. Elle n'a donc finalement pas profité aux Grenoblois qui étaient passés devant à quinze minutes de la fin sur un essai d'Alexandre Dardet (18-20), avant une pénalité de Patrico Fernandez deux minutes plus tard au final synonyme de victoire pour l'ASM. Si les Isérois pourront regretter de ne pas s'être relancés dans la lutte pour le maintien, Clermont conforte sa place de leader.

Comme les Jaunards, les Rouge et Noir, auteurs de leurs première victoire de la saison à l'extérieur le week-end dernier (à Pau), se sont fait peur à la maison face à Castres (16-15), tout proche de décrocher son premier succès dans la Ville rose depuis... 38 ans ! Comme Grenoble, le CO a eu une dernière munition en mêlée, qui n'a rien donné. Et comme Clermont, Toulouse, privés de six internationaux et d'autres joueurs blessés, a pu pousser un ouf de soulagement à l'issue d'une partie sans envolées en raisons de conditions climatiques difficiles. La situation était encore plus mal embarquée pour les hommes d'Ugo Mola que pour l'ASM, menés 12 à 3 à la mi-temps et qui n'ont pris la tête qu'à deux minutes de la fin, sur une pénalité de Samuel Marques. Castres, qui aurait pu franchement se relancer dans la course à la qualification, pourra lui regretter celle manquée par Rory Kockott à vingt minutes de la fin et des 22 mètres face aux poteaux qui aurait permis à son équipe de mener 18 à 13.

Après trois matchs sans victoires, La Rochelle a retrouvé le chemin de la victoire face à Pau (27-6), et reste invaincue à domicile cette saison. Les Rochelais n'ont guère souffert pour engranger leur cinquième victoire de la saison qui leur permet de réintégrer le quatuor de tête au classement, à la deuxième place juste derrière Clermont. Les Maritimes ont complètements dominés les Palois, qui aurait pu s'imposer plus largement sans les 12 points laissés au pied par James et Holmes. Souvent pénalisés, les Béarnais n'ont jamais pu rivaliser avec la puissance et la vitesse des Rochelais. Avec trois essais inscrits (Maurouard x2 et Boughanmi), la Rochelle prend un point de bonus offensif, qui pourrait être précieux en fin de saison.

Voilà qui risque de replonger le RC Toulon dans le doute. En clôture de la 10e journée de Top 14, les Rouges et Noirs sont allés s'incliner chez un mal classé, Lyon (13-27). Les hommes de Mike Ford ne se sont jamais relevés d'une première période catastrophique (6-22). L'ouvreur du LOU, Frédéric Michalak, a passé 14 points au pied face à ses anciens coéquipiers. Il a fallu attendre la 71e minute pour voir le RCT marquer son premier et dernier essai, pour l'honneur, par l'intermédiaire de Sébastien Tillous-Borde. Les Toulonnais restent 3e, à neuf points du leader Clermontois. Lyon, 10e, s'éloigne un peu de la zone rouge.

Le Racing fait craquer Montpellier, l'UBB s'offre le Stade Français

Le Racing 92 peut remercier son "enfant" Henry Chavancy: son essai à huit minutes de la fin a permis aux Franciliens de distancer Montpellier pour finalement glaner un succès précieux (21-9) dans la course pour la phase finale. Cet essai en première main, après une mêlée, une course d'une vingtaine de mètres et un raffut sur un défenseur héraultais, et suivi d'un second de Xavier Chauveau cinq minutes plus tard, a aussi arraché le public de Colombes (Hauts-de-Seine) à l'ennui. Le Racing 92 l'a finalement emporté pour pointer à hauteur de la sixième place, la dernière qualificative pour la phase finale, devancé à la différence particulière par Bordeaux-Bègles. Montpellier, qui aurait mérité de rapporter un point de bonus défensif, perd lui une place pour glisser à la quatrième place.

Alors que les joueurs internationaux sont pris par les sélections, l'Union Bordeaux-Bègles a assuré la victoire à domicile face au Stade Français (37-19) mais sans bonus offensif malgré quatre essais inscrits. Le bon début de second acte a permis aux parisiens de refaire un peu de leur retard avec deux essais marqués au retour des vestiaires. Avant cela, l'équipe de Raphaël Ibanez avait inscrit 3 essais avant la pause par Chalmers (21'), Maynadier (31') et Rey (40') contre un seul par Bonneval (8') du côté de la capitale. C'est une bonne réaction pour l'UBB qui était repartie très déçue de Castres (33-27) la semaine passée et qui avait eu des difficultés importantes à s'imposer lors de la dernière venue de Brive. Privé de joueur à l'ouverture en raison du doublon, les Parisiens ont bien réagi en seconde période et empêchent les Aquitains de prendre le bonus offensif. L'UBB reste dans le wagon de tête.

C'est le choc de cette 10e journée, malgré l'absence de Dan Carter côté francilien, ménagé. Le champion de France reçoit un MHR dans les temps, à la troisième place, avec pour ambition de rentrer dans les six places qualificatives. Le Racing vient de s'imposer pour la première fois à l'extérieur, à Bayonne (3-16), et une victoire contre l'un de ses principaux rivaux serait une belle confirmation. Pour réaliser un exploit à Colombes, Montpellier s'appuiera sur sa défense, la meilleure du peloton.

Brive se rapproche

Brive se rapproche des places de barragistes après s'être relevé après sa lourde défaite à domicile face à Clermont dans le derby du Massif central en dominant Bayonne (26-9). Les Corréziens étaient cependant accrochés à la pause (9-9), la faute à un manque de réalisme corrigé après le repos.

Lyon - Toulon

Les cinq Toulonnais transférés à Lyon à l'intersaison (Michalak, Delon Armitage, Belan, Bruni et Menini) vont vouloir prouver leur réelle valeur à leur ancien club, où ils n'étaient pas les premiers choix. Ils ont plus de temps de jeu et le pari du LOU est pour l'heure gagnant, puisque le promu est à distance raisonnable de la zone rouge (6 points). Mais Toulon n'a plus perdu en Top 14 depuis mi-septembre et arrive remonté pour son deuxième match sous la houlette de Mike Ford, qui a promis du beau jeu.

(avec AFP)

Le classement

  - Aucun(e)
- LNR

Retrouvez tout le calendrier des matches aller et retour du Top 14