Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Top 14 - Lobzhanidze (Brive) : "Tout le monde est un peu stressé" avant de défier Lyon

Par

Le demi de mêlée Vasil Lobzhanidze, titularisé ce samedi pour la 17e journée du Top 14, conduira le jeu du CA Brive face à Lyon 2e du classement. L'international Géorgien de 23 ans, qui a pris de l'épaisseur en Corrèze, s'arrête sur ce choc face au LOU important dans la course au maintien du CAB.

Vasil Lobzhanidze est titulaire avec Brive pour défier Lyon Vasil Lobzhanidze est titulaire avec Brive pour défier Lyon
Vasil Lobzhanidze est titulaire avec Brive pour défier Lyon © AFP - Gaizka Iroz

Arrivé à l'été 2016 à Brive sur la pointe des pieds en dépit de son statut de plus jeune joueur de l'histoire ayant participé à une coupe du Monde de rugby, Vasil Lobzhanidze a désormais pris de l'épaisseur. Le demi de mêlée de 23 ans, titulaire ce samedi pour défier Lyon pour la 17e journée de Top 14, compile désormais 54 matchs avec le maillot blanc et noir.

Publicité
Logo France Bleu

On n'a pas le droit de passer à côté

1. Relever la tête

Dans un français qu'il maîtrise désormais très bien, l'international Géorgien s'arrête sur ce rendez-vous très important pour le CAB . " On est passé à côté samedi dernier ", rappelle-t-il pour dire combien son équipe s'est mise toute seule en difficulté contre un concurrent direct dans la course au maintien. " Cette fois, on n'a pas le droit de passer à côté. C'est un match très important pour le club. On a un tout petit peu d'avance sur les derniers mais, si on perd ce match, ça sera très compliqué pour la suite de la saison mentalement et physiquement ".

2. Se retrouver collectivement

Sur ce bloc de trois matchs, le CAB, qui s'est déjà incliné deux fois à Toulon et contre Agen, doit prendre des points pour ne pas faire du surplace. " On va essayer de rester ensemble pendant 80 minutes et avancer " poursuit celui qui est surnommé Vaska, " la semaine dernière, on n'a pas eu de ballon. On a défendu pendant 60 minutes, c'est trop difficile pour gagner ".

3. Un adversaire de gros calibre

Reste que l'adversaire peut légitimement être source d'inquiétude. " Lyon est une très bonne équipe avec des joueurs de haut niveau " continue-t-il, " tout le monde est un peu stressé parce qu'ils sont deuxièmes. Mais, quand le match va commencer, ça sera parti ! ".

J'ai pris confiance en moi

4. Une place trouvée au sein du CAB

En l'absence de Julien Blanc blessé au pectoral, le n°9 des Lelos est reconduit face au LOU toujours associé à Enzo Hervé à l'ouverture. " Enzo et moi, nous avons un rôle très important. La semaine dernière, on a manqué de communication " avoue le Géorgien, " là, on va essayer de bien diriger le match " embraye celui qui assume devoir endosser un nouveau statut avec une expérience grandissante. " J'ai joué 51 matchs et deux coupes du Monde avec la Géorgie. C'est ma quatrième saison à Brive, j'ai pris de l'expérience. Je dois l'utiliser contre le LOU ". D'autant que sa maîtrise du français lui permet aussi de bien mieux communiquer. " C'est plus facile, surtout à ce poste, pour parler à l'équipe ou avec les arbitres " ce qui lui a d'ailleurs valu une remontrance contre Agen. " Sinon, c'est plus dur pour jouer. Mais depuis l'an dernier, je joue plus. J'ai pris confiance en moi au sein du club, ça m'aide ".

La 17e journée

loading

Le classement

loading
Publicité
Logo France Bleu