Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Top 14 : résultats, classement et calendrier

Top 14 - Monument du CA Brive, Arnaud Mignardi annonce son départ du club

-
Par , France Bleu Limousin

Joueur emblématique du CA Brive depuis son arrivée en 2011, Arnaud Mignardi annonce ce lundi "qu'une page se tourne". En conflit avec le CAB depuis la fin du moins de décembre, le trois-quart centre indique "qu'un nouveau challenge" s'offre à lui.

Arnaud Mignardi est arrivé au CA Brive en 2011
Arnaud Mignardi est arrivé au CA Brive en 2011 © AFP - Jeff Pachoud

L'histoire est terminée entre Arnaud Mignardi et le CA Brive. Une fin douloureuse entre son emblématique trois-quart centre arrivé en Corrèze à l'été 2011 et le CAB. Ce lundi, "Bison" annonce " qu'une page se tourne " alors qu'il était en conflit avec le CAB depuis la fin du moins de décembre. Un accord a été trouvé entre les parties.

Litige sur le contrat d'Arnaud Mignardi

Le joueur de 33 ans a d'abord été mis à pied par le CAB en raison d'un accrochage survenu avec un invité dans une loge du Stadium de Brive, en marge du match contre le Racing 92 fin décembre. L'homme a produit des écrits avant de se rétracter. Mais le fond du différend était ailleurs : au sujet du contrat de travail du trois-quart centre, qui arrivait à échéance en juin 2020 mais il disposait d'une année en option (2021) en Corrèze. Elle a été dénoncée par le club alors qu'Arnaud Mignardi était en arrêt maladie à la suite d'une blessure. L'inspection du travail, saisie de l'affaire et qui devait statuer d'ici fin février, n'a, selon les informations de France Bleu Limousin, pris partie contre aucun des deux camps. Un dossier pas géré de la meilleure des façons. Le club a refusé de communiqué à ce sujet. Mais une source proche du dossier indique qu'Arnaud Mignardi " a été sanctionné pour avoir dénigré l'image du club ". Le CAB a alors défendu ses intérêts " car personne n'est plus haut que l'institution ".

Mon amour pour Brive restera éternel

En parallèle, et puisque la situation n'était tenable pour personne, le trois-quart centre et le CAB viennent de trouver un accord et Arnaud Mignardi indique " qu'un nouveau challenge " s'offre à lui. Selon les informations de France Bleu Limousin, il devrait rebondir en Pro D2 à Mont-de-Marsan. " Le moment que je redoutais est arrivé " écrit-il, " une page se tourne, mais _quelle belle page, une histoire d’amour de 9 ans avec ce club_. Tant de combats, tant de stress, tant de blessures et stigmates. Mais tellement de bonheurs, de belles connaissances, de frères d’armes, de sincères amitiés !!! Merci à mes nombreux coéquipiers pour ces bons et beaux moments partagés, merci au public d’avoir été là dans les bons et mauvais moments. Ce club de Brive représente quasiment 1/3 de ma vie, la moitié de ma carrière et mon amour pour lui restera éternel ! Les hommes partent mais le club reste, longue vie au CABCL ! Pour ma part il me reste encore une ou 2 cartouches dans ma sacoche, un nouveau challenge s’offre à moi, l’avenir seul me dira ce qu’il en sera !!! Au plaisir de tous vous revoir. Bison alias « Arnaud Mignardi » ".

Son dernier match comme un symbole

Reconnu pour sa détermination et son engagement total sur le terrain, et apprécié des supporters pour sa simplicité, Arnaud Mignardi aura, en tout et pour tout, disputé 200 matchs sous les couleurs du CAB. Il est notamment resté en Corrèze après les relégations en Pro D2 en 2012 et 2018, et a logiquement participé aux remontées en Top 14 en 2013 et 2019. Sa dernière apparition remonte d'ailleurs au match de barrage contre Grenoble remporté le 2 juin dernier. Entré en jeu en deuxième période, il s'est rapidement très gravement blessé au coude. Sorti debout sous les applaudissements du public, il a harangué la foule en dépit de la douleur. Tout un symbole.

Très gravement blessé au coude, Arnaud Mignardi a quitté la pelouse debout en haranguant la foule - Aucun(e)
Très gravement blessé au coude, Arnaud Mignardi a quitté la pelouse debout en haranguant la foule - capture d'écran Canal +

Il a ensuite tenu à fêter l'accession avec ses coéquipiers quelques heures plus tard. Rétabli, il s'est ensuite donné une blessure à l'épaule à l'entraînement sans même pouvoir rejouer cette saison. A nouveau opérationnel depuis une semaine, cette légende du club dans la lignée des Méla, Ribes et Péjoine ne se verra pas offrir la possibilité de descendre une nouvelle fois dans l'arène briviste pour recevoir une ovation de la foule et saluer le public une dernière fois.

Malgré mon malheur, c'était une belle histoire

Ce lundi soir, dans 100% Club, il est revenu quelques instants sur son long bail en Corrèze. " Je ressens beaucoup de tristesse parce que j'ai vécu de très beaux moments à Brive " confie-t-il, avant d'évoquer sa dernière sortie contre Grenoble et ce geste gravé dans les mémoires des supporters. " C'est la seule chose que je pouvais faire. Sur ce match, je ne servais plus à rien. Il m'est passé par la tête de lever le bras pour encourager le public à continuer à supporter mes coéquipiers. Ca a été chose faite et on a gagné. Malgré mon malheur, c'était une belle histoire ".

A chaque fois, j'ai joué avec le coeur, l'envie et la gnaque

Il part en jouissant d'une belle cote de popularité auprès des fans qui l'expriment largement sur les réseaux sociaux. " J'ai toujours tout donné pour le club. Je n'ai certes pas fait que des très bons matchs et je n'ai pas traversé le terrain à chaque fois. Mais, à chaque fois, j'ai joué avec le coeur, l'envie et la gnaque pour défendre l'écusson du CAB et essayer de mettre au plus haut le maillot dans le rugby français ". Le maintien obtenu contre Clermont " avec le maillot d'Alexandre Barozzi après son accident, et après avoir joué à 13 contre 15 pendant dix minutes ", puis celui obtenu face au Stade Français " lors de la dernière journée, où on devait avoir cinq points. On a réussi à mettre cinq points au futur champion. Ca restera gravé à jamais ". Au moment de partir, il salue les supporters et indique " je continuerai à supporter le CAB devant ma télé. Comme je l'ai dit à mes coéquipiers, ce n'est pas un 'au revoir' ou un 'adieu'. C'est un 'à bientôt' ".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu