Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Top 14 – Pau : Simon Mannix se défend : "Attaquez-moi, mais laissez mes jeunes joueurs tranquilles"

-
Par , France Bleu Béarn

Le manager de la Section paloise, qui a enregistré six défaites consécutives en Top 14, ne veut pas que les critiques soient dirigées vers les jeunes joueurs de son équipe. Simon Mannix accepte d'en être la cible, mais se dit serein sur la qualité de son travail à Pau.

Simon Mannix, le manager de la section paloise.
Simon Mannix, le manager de la section paloise. © Radio France - Mathias Kern

Pau, France

Tous ses supporters espèrent que la Section paloise va mieux débuter 2019 qu'elle n'a terminé 2018. Elle reste sur six défaites consécutives et sa plongée au classement, 12e, la place toute proche de la 13e place, celle de barragiste.

Il faut donc stopper la spirale infernale, gagner un match pour se relancer et le plus vite sera le mieux. Par exemple, dès ce samedi au Hameau contre l'Union Bordeaux-Bègles. Il faut éteindre la crise qui couve avant qu'il n'y ait le feu et faire taire les critiques. 

Le manager de la Section a commencé l'opération déminage en conférence de presse ce jeudi. Simon Mannix accepte d'être la cible des critiques : "À 46 ans, je suis dans ce métier professionnel depuis 2006. Je sais quand je fais le travail bien, et quand je fais mal. C'est le plus important, moi je suis honnête avec moi-même."

Le président de la Section, Bernard Pontneau, a toujours apporté son soutien aux membres du staff. C'était encore le cas, le 30 décembre, lors de la défaite à Montpellier. Pour Simon Mannix, c'est une marque de confiance : "C'est quelqu'un que je respecte énormément." 

"Tout le monde continue d'attaquer Mannix. Il est nul, pas l'homme de la situation, c'est un con, mal coiffé, avec un accent de merde." répond lui même Simon Mannix

Face aux critiques sur la Section, Simon Mannix se dit "triste de voir ça." Il lance : "Attaquez Mannix, mais laissez les jeunes joueurs continuer de grandir. Parce que l'avenir du club est là."

Pour recevoir l'UBB, Simon Mannix va pouvoir compter sur les retours de blessures de Quentin Lespiaucq et Julien Fumat. Le match est programmé ce samedi à 16h30, à vivre bien sûr en intégralité sur France Bleu Béarn.