Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Top 14 : pour Christophe Urios, l'UBB est armée pour atteindre le top 6 l'an prochain

-
Par , France Bleu Gironde

C'est le départ en vacances pour les joueurs et le staff de l'Union Bordeaux-Bègles. Le moment de dresser le bilan d'une saison historique et "exceptionnelle" selon l'entraîneur Christophe Urios. Selon lui, son équipe est prête à atteindre de nouveau les playoffs du top 14 la saison prochaine.

Après une saison exceptionnelle notamment grâce à Matthieu Jalibert, Christophe Urios dresse le bilan de la saison.
Après une saison exceptionnelle notamment grâce à Matthieu Jalibert, Christophe Urios dresse le bilan de la saison. © Maxppp - Fabien Cottereau

Pour l'UBB, l'heure est au bilan avant le départ en vacances. L'occasion de revenir sur une saison "exceptionnelle" selon l'entraîneur de l'Union Bordeaux Bègles, Christophe Urios. Les Bordelo-Béglais ont atteint trois demi-finales (en Challenge Cup, Champions Cup et Top 14), des premières historiques pour le club. "J'ai adoré notre saison, raconte Christophe Urios. Elle a été difficile mais on a très bien fini, en mode guerriers. J'ai adoré notre voyage." Il a également exprimé des regrets sur les trois éliminations au bord de la finale : "On est très déçus de ne pas avoir atteint de finale. C'est quand même trois demi, je souhaite que le club soit capable de faire ça pendant 20 ans mais c'est frustrant parce que ce sont trois demi-finales qu'on aurait pu gagner".

"Il me tarde déjà de reprendre la saison prochaine"

Au moment de partir en vacances, Christophe Urios semble avoir déjà la tête à la saison prochaine. "Il me tarde déjà de reprendre", explique-t-il. Avec un objectif en ligne de mire : atteindre une nouvelle fois le top 6 du championnat de France. Si l'ambition est très largement réalisable au vu du niveau de performance affiché sur les deux dernières saisons selon lui, il faudra batailler : "On va être onze équipes à vouloir atteindre les six premières places, il va falloir en laisser sept derrière. C'est très très dur d'atteindre les phases finales, il faut que tout le monde en soit conscient".

À la recherche d'un troisième ligne et d'un centre

Le coach de l'Union en a profité pour revenir sur le recrutement. Trois jeunes avants accompagnent l'arrivée déjà connue de François Trinh-Duc. Urios se réjouit du recrutement de l'international français. Pour lui, l'ouvreur sera parfait pour faire progresser les jeunes Matthieu Jalibert et Matéo Garcia. Il manque encore tout de même deux éléments : Christophe Urios recherche toujours un troisième ligne et un trois-quart centre polyvalent. 

Il est également revenu sur le départ de Scott Higginbotham, le troisième ligne australien : "A priori il arrête. Il a 36 ans, il est usé. Il en a marre. Scott ce n'est pas un problème de niveau, ce n'est pas un problème de mec non plus, il est formidable".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess