Rugby

Top 14 : pourquoi le Stade Toulousain attend Harinordoquy ?

Par Frédéric Chapuis, France Bleu Toulouse mardi 10 juin 2014 à 21:05

biarritz harinordoquy
biarritz harinordoquy © Panoramic

Il y a quelques années à peine, la "mutation" d'Imanol Harinordoquy de Biarritz à Toulouse aurait fait la Une de l'actualité rugby. Aujourd'hui, l'arrivée possible (probable ?) du 3e ligne le plus capé des Bleus (82 sélections) derrière Olivier Magne (90 sélections) laisse sceptique bon nombre de supporters toulousains.

A 34 ans, Imanol Harinordoquy va peut-être s'offrir un dernier challenge sportif avant de raccrocher les crampons. Le 3e ligne international (82 sélections de 2002 à 2012), en fin de contrat avec le Biarritz Olympique où il joue depuis 10 ans, est en contact avancé avec le Stade Toulousain.

Le "basque bondissant", était selon les informations de France Bleu Toulouse, dans le bureau du président Jean-René Bouscatel ce mardi. Les deux hommes se sont vus en "tête à tête" pour discuter. Mais le contrat d'une saison, proposé par Toulouse, n'a pas été signé. "Le contrat n'est même pas édité", précise d'ailleurs une source proche du dossier, laissant planer le doute sur l'issue des négociations.

Imanol Harinordoquy est donc rentré dans la foulée à Biarritz, laissant le Stade Toulousain dans l'attente même si, indique-t-on dans l'entourage du club, "réponse attendue mercredi soir au plus tard."

Il faut dire que le temps presse pour le Stade Toulousain car la fin des mutations est prévue ce dimanche 15 juin (même si après, les clubs de Top 14 peuvent encore faire signer deux joueurs supplémentaires. Les clubs préfèrent garder cette possibilité quand la saison a débuté. ndlr) Le club aux 19 Brennus et 4 Coupes d'Europe, qui terminera son marché avec la signature du 3e ligne, a déjà officialisé l'arrivée de 4 joueurs pour la saison prochaine : l'ouvreur Toby Flood (ANG), l'ailier-arrière Alexis Palisson, le talonneur Corey Flynn (NZ) et le pilier droit Neemia Tialata (NZ).

Si Imanol Harinordoquy signe au Stade Toulousain, ce sera aussi la conclusion d'une (très) vieille histoire entre le joueur et le club haut-garonnais.

Les dessous du transfert possible d'Harinordoquy de Biarritz à Toulouse.

A LIRE AUSSI :

►►►Coupe d'Europe : Toulouse s'en sort bien, du lourd pour Castres, Toulon et Clermont.

►►►Coupe d'Europe ; Guy Novès estime que Toulouse est dans une "belle poule".

Partager sur :