Rugby

Top 14 : les résultats et le classement de la 9e journée

Par Germain Arrigoni, France Bleu Pays d'Auvergne et France Bleu vendredi 28 octobre 2016 à 16:00 Mis à jour le dimanche 30 octobre 2016 à 20:37

Patricio Fernandez a permis à Clermont de remporter le derby à Brive et rester leader du Top 14
Patricio Fernandez a permis à Clermont de remporter le derby à Brive et rester leader du Top 14 © AFP - DIARMID COURREGES

Vainqueur du derby à Brive, Clermont a conservé la tête du Top 14 dimanche à l'issue de la 9e journée devant Toulon et Montpellier. Toulouse s'est imposé pour la première fois de la saison à l'extérieur à Pau tout comme le Racing 92 sur le terrain de Bayonne, la lanterne rouge.

Programme et résultats de la 9e journée

Ecoutez en direct le match de l'équipe de votre choix avec les commentaires de France Bleu

Clermont s'offre le derby et remonte sur le trône

Irrésistible. Clermont a écrasé Brive en empochant le point de bonus offensif (40-16) pour augmenter son avance en tête du classement du Top 14 à l'issue de la 9e journée. L'ASM (32 pts) possède désormais cinq points d'avance sur un duo de poursuivants composé de Toulon et Montpellier, et dix longueurs de plus que le premier non qualifié pour la phase finale, le Racing 92. A la demi-heure de jeu, les Auvergnats ont accéléré pour marquer trois essais entre les 27e et 39e minutes, le premier par l'ouvreur argentin Patricio Fernandez. Il s'en est offert un deuxième en fin de match (74e) pour redonner le point de bonus offensif à son équipe. Auteur également d'un sans faute face au but (4 transformations et 4 pénalités), il a inscrit au total 30 points, un record cette saison pour un joueur du Top 14. Avec cette première défaite à domicile depuis le 6 décembre contre... Clermont (21-26), Brive (10e), de son côté, a manqué l'occasion d'intégrer les six premières places.

Toulon met le contact avec Ford, Montpellier évite la sortie de route

Une victoire assortie du point de bonus offensif : débuts réussis pour Mike Ford aux commandes de Toulon, vainqueur de Grenoble lors de la 9e journée pour occuper la tête du Top 14 en attendant le résultat de Clermont contre Brive dimanche. Le contexte semblait idéal : un match à Mayol, face au relégable Grenoble, battu lors de ses quatre précédents déplacements en championnat, à chaque fois en laissant l'adversaire prendre les cinq points. Le RCT a saisi l'occasion (42-12), pour les grands débuts à sa tête de l'Anglais Mike Ford, promu lundi manager en remplacement de Diego Dominguez. L'affaire a été pliée en cinq minutes après la demi-heure de jeu, sur un essai de pénalité (32e) puis un autre de Mamuka Gorgodze (36e), synonyme du point de bonus offensif.

Montpellier, dominé de bout en bout et dans tous les secteurs, a arraché une victoire miraculeuse (12-11) face à La Rochelle dans un improbable choc au sommet à l'Altrad Stadium. L'équipe de Jake White n'a dû son salut qu'à une grossière erreur du jeune arrière rochelais Charles Bouldoire, qui a offert aux Montpelliérains une pénalité face aux poteaux après la sirène (84), en sortant volontairement du champ de jeu le ballon de la main. L'ouvreur Ben Botica, entré en jeu, ne s'est pas fait prier pour convertir et donner une victoire inespérée au MHR. Montpellier se hisse ainsi pour la première fois de la saison dans le wagon de tête. Pour sa part La Rochelle, qui concède sa troisième défaite à l'extérieur (après Brive et Paris), rétrograde au classement. L'équipe de Patrice Collazo ne pourra pas se consoler avec ce nouveau bonus défensif tant elle méritait la victoire.

Toulouse et le Racing 92, première à l'extérieur

Première victoire à l'extérieur de la saison pour le Stade Toulousain. Les hommes d'Ugo Mola sont allés s'imposer à Pau (24-20). Après s'être longtemps contentés des coups de pieds de Doussain pour marquer des points, les Hauts-Garonnais ont pris le large juste avant la pause grâce à un essai de Marchand (39e). Le début de seconde période a été à l'avantage des locaux avec une réalisation de Votu mais les Toulousains sont repassés devant à dix minutes de la fin grâce à Tekori qui a marqué après avoir contré un dégagement de Slade, ne laissant à la Section que le point du bonus. Toulouse reste dans le peloton de tête.

Le Racing 92 a également déroché son premier succès loin ed ses bases. Au terme d'un match laborieux, le champion de France en titre s'est imposé à Bayonne (16-3) grâce à notamment à l'unique essai du match signé Imhoff en fin de rencontre (70e). Le club francilien se rapproche des places de barragistes. Lanterne rouge, le club basque n'a plus gagné depuis la 1re journée contre Toulon (28-23), et a signé un 10e match sans victoire toutes compétitions confondues.

Le Stade Français vise plus haut, Castres se relance

Le Stade Français veut lutter pour autre chose que le maintien cette saison. Paris a disposé difficilement à domicile de Lyon (25-16), lors d'un soir de premières à Jean-Bouin : premières minutes de la saison en championnat sous le maillot stadiste pour Jonathan Danty, opéré d'une épaule en juillet, ainsi que Will Genia et Morné Steyn, de retour de sélection. L'ouvreur sud-africain a même été décisif, passant 14 points face au but et adressant une merveille de passe au pied pour Waisea sur l'essai des Parisiens (4).

Castres s'est relancé dans la course à la phase finale en s'imposant à domicile face à l'Union Bordeaux-Bègles à l'issue d'un match très plaisant (33-27), ponctué de trois essais de chaque côté. Premiers non-relégables au coup d'envoi, les Castrais peuvent toujours croire au Top 6, désormais seulement deux points devant et fermé par l'UBB freiné dans son élan après trois victoires de rang en Top 14. Le CO restait lui au contraire sur deux revers et devait impérativement gagner pour ne pas hypothéquer ses chances de qualification.

(avec AFP)

Le classement

  - Aucun(e)
- LNR

Retrouvez tout le calendrier des matches aller et retour du Top 14

Partager sur :