Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Top 14 - Soirée bonus pour Brive, qui rentre de Montpellier avec un point

-
Par , France Bleu Limousin

Le CA Brive s'est incliné mais est allé chercher un très précieux point de bonus défensif ce samedi soir à Montpellier (29-26), pour la 13e journée de Top 14. D'autant que, dans le même temps, tous ses concurrents directs au maintien ont perdu : notamment Agen et Pau à domicile.

Le CA Brive et son capitaine Saïd Hireche ramènent un point de Montpellier
Le CA Brive et son capitaine Saïd Hireche ramènent un point de Montpellier © AFP - Pascal Guyot

Ce n'est pas une soirée parfaite, mais c'est une soirée tout bonus pour Brive ! Battu 29-26, le CAB a certes perdu à Monptellier pour la 13e journée de Top 14 ce samedi soir, mais les rugbymen brivistes rentrent en Corrèze avec un très précieux point de bonus défensif de chez un gros client du championnat. Ils profitent aussi des mauvaises opérations de leurs concurrents directs dans la course au maintien : Pau (laminé à domicile par La Rochelle), Agen (battu à domicile par Lyon) et Bayonne (dominé à Bordeaux) pour conforter leur position au classement.

Chez des Héraultais friables en dépit de leur armada, le salut du CAB est notamment venu de sa défense et de son engagement total. Acculés dans leurs 22 mètres en première période, les Corréziens ont défendu bec et ongles leur en-but et se sont accrochés au moindre bout de maillot et au moindre crampon adverse. Malgré une mêlée dominée par l'édifice montpelliérain, Brive est à deux doigts de virer en tête à la pause. Clinique sur leur seule occasion d'essai en contre après un en-avant du MHR, les hommes de Jeremy Davidson vont à dame par Rory Scholes. Mais Montpellier reprend les commandes sur le fil (12-10, mi-temps).

Brive revient du diable Vauvert

Et puis, le CAB souffre à nouveau dans le deuxième acte. Il cède sur deux accélérations héraultaises et se retrouve distancé (29-16, 77e). Mais, fort d'un caractère retrouvé depuis sa déroute à la maison contre le Racing 92 une semaine plus tôt, le CAB revient du diable Vauvert. Après avoir touché le poteau une minute plus tôt, Laranjeira passe une pénalité à la suite d'un plaquage haut et ramène les siens à dix points (29-19, 80e). Puis, au terme d'une folle remontée de 80 mètres, l'arrière file à l'essai après deux superbes relais de Kamikamica et Jurand. " Je crois qu'on était les quinze seuls à y croire " sourit le talonneur Thomas Acquier. Le bonus défensif en poche, Laranjeira convertit la transformation (29-26, 82e). Une récompense méritée pour un CAB accrocheur et qui a plaqué à tour de bras et sans compter pour se l'offrir.

" On s'était promis de s'envoyer comme des chiens "

" Le discours qu'on a eu dans la semaine était de se rattraper dans l'engagement " avance Saïd Hireche, " parce qu'on en a clairement manqué contre le Racing même s'ils étaient au dessus dans le contenu. _Physiquement, on se devait quelque chose_. On s'était promis de s'envoyer comme des chiens de la première à la dernière minute, de se faire mal et de se faire violence. On a dû aller au delà de la dernière minute " apprécie le capitaine corrézien. " Le Stade Français avait failli battre Montpellier, c'est une équipe dans le doute bien qu'elle a des joueurs de très très haut niveau. Alors, on a joué crânement notre chance. On s'est dit qu'on avait tout à gagner ". Ca n'a pas manqué contre des Héraultais imprécis dans le premier acte et qui auraient pu nettement mener à la marque sans plusieurs approximations près de la ligne briviste. Finalement, le CAB a tiré les marrons du feu. " On a été héroïque en défense pendant trente minutes " apprécie le manager Jeremy Davidson, " je suis fier de l'état d'esprit des joueurs ". " On ne s'est pas menti et on a fait ce qu'on s'était promis " ajoute Saïd Hireche.

" On ne va pas faire les kékés ou les beaux "

A la faveur des résultats favorables sur les autres terrains, le CAB, promu en Top 14, clôt la phase aller dans le milieu du classement. Il pointe devant Pau, Bayonne et Agen, mais aussi Castres en attendant le match des Tarnais à Toulon ce dimanche.  L'objectif maintien est bien engagé, d'autant que Brive recevra ces quatre adversaires lors de la phase retour. " Ca peut changer très vite " coupe Jeremy Davidson. " On a voulu rester invaincu à domicile et on a été battu par le Racing. Alors, on ne va pas faire les kékés ou les beaux. On fera les comptes à la fin ".

La 13e journée

Le classement

Choix de la station

À venir dansDanssecondess