Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Fermer
Retour
Rugby

Top 14 - Stade Rochelais : Clermont, un sommet pour débuter l'année

samedi 5 janvier 2019 à 18:03 Par Thomas Coignac, France Bleu La Rochelle

Si les Rochelais espèrent débuter 2019 comme ils ont terminé 2018, et prolonger la série de sept victoires consécutives en championnat, la tâche sera ardue. Parce que se profile, dimanche à 17h, un déplacement chez la meilleure équipe du Top 14 à l'heure actuelle, l'ASM Clermont Auvergne.

Au match aller, les Rochelais de Victor Vito avaient pris le dessus sur les Clermontois.
Au match aller, les Rochelais de Victor Vito avaient pris le dessus sur les Clermontois. © AFP - Xavier LEOTY

La Rochelle, France

Attention à la sortie de route en Auvergne. Parce que ce ne sont pas les paisibles volcans de la chaîne des Puys qui se dressent sur la route des Rochelais, mais un véritable col hors catégorie. L'ASM Clermont Auvergne, leader incontesté du Top 14, invaincu depuis le 6 octobre, et une défaite (16-12) à ... La Rochelle. 

Alors, y-a-t-il réellement un coup à faire sur la pelouse de Marcel-Michelin ? En tout cas, la dernière fois que Clermont y a joué, l'ASM y a perdu ses premiers points, face à une équipe de Toulouse qui avait joué crânement sa chance, et avait fini par décrocher les deux points du match nul (20-20). De quoi donner des idées à Vincent Rattez : "Toulouse avait fait le match parfait, explique l'indispensable arrière du Stade Rochelais. Donc on se dit qu'ils ne sont pas intouchables à domicile. Mais, a contrario, cette contre-performance peut aussi les booster face à nous". 

Vincent Rattez, arrière du Stade Rochelais : "On se dit qu'ils ne sont pas intouchables à domicile".

Mais, malgré cette relative contre-performance, Clermont est, à coup sûr, la meilleure équipe française de ce début de saison 2018-2019. Neuf victoires en championnat, dont six bonifiées, seulement deux défaites, bonifiées là aussi, et quatre succès en autant de matchs de Challenge Cup. Et donc, une première place logique en Top 14, même avec une victoire de moins que La Rochelle. Parce qu'il y a le sentiment que Clermont ne passe jamais à côté de ces matchs. 

Présent en conférence de presse vendredi, le flanker sud-africain Wiaan Liebenberg semble déjà indispensable. - Radio France
Présent en conférence de presse vendredi, le flanker sud-africain Wiaan Liebenberg semble déjà indispensable. © Radio France - Gérald Paris

Mais, en face, les Maritimes auront à cœur de montrer qu'ils ne sont pas les "premiers des autres" derrière les deux monstres Clermontois et Toulousains. Mais qu'ils peuvent se mêler à leur championnat. Et les Rochelais ont les atouts pour le faire, en surfant sur leur série de sept victoires en championnat. Des succès qui ont vu une jolie progression, sous la houlette du nouveau manager Jono Gibbes, dans le jeu. Du rugby étriqué d'hiver, et du combat qui avait permis de s'imposer à Toulon ou au Stade Français, on est passé à un La Rochelle plus flamboyant, avec en point d'orgue, cette magnifique victoire contre Castres (53-27), juste avant la fin de l'année 2018. 

Et surtout, Jono Gibbes semble avoir trouvé son équipe type, avec, surtout, un paquet d'avant dominant, un cinq de devant ultra solide, et des troisièmes lignes, renforcés par le joker sud-africain Wiaan Liebenberg, qui semble avoir tout de la bonne pioche. C'est ce paquet d'avant qui devra être mobilisé dimanche, comme il l'avait été lors du match aller, et cette victoire, donc (16-12 à Deflandre). 

Quatre changements, dont deux en première ligne

Dans un match disputé sous la pluie et dans le froid, le pack avait fait la différence, en obtenant l'essai de pénalité de la victoire, bien aidé par l’indiscipline clermontoise. Et, un premier dimanche de janvier à Clermont, les conditions risquent d'être plus favorables aux "gros", qu'à un rugby de mouvement. 

Alors, peut-être, pour emmener de la fraîcheur devant, Jono Gibbes a décidé de procéder à trois changements dans son pack, dont deux en première ligne, Pierre Bourgarit et Sila Puafisi poussant Jean-Charles Orioli et Uini Atonio sur le banc. En deuxième ligne, Mathieu Tanguy a été préféré à Thomas Jolmes. Enfin, à l'arrière, Kini Murimurivalu, revient comme titulaire, pour la première fois depuis le 22 septembre, et la victoire contre Lyon. 

La composition des équipes

Clermont : Nanai-Williams - Grosso, Lamerat, Penaud, Betham - Lopez (o), Laidlaw (m) - Chouly (cap), Yato, Cancoriet - S.Timani, Vahaamahina - Uhila, Ulugia, Zirakashvili
Remplaçants : Beheregaray, Falgoux, Jedrasiak, Iturria, Parra, Moala, Naqalevu, Falatea

La Rochelle : Murimurivalu - Rattez, Sinzelle, Aguillon, Retière - West (o), Kerr-Barlow (m) - Liebenberg, Vito (cap), Gourdon - Sazy, Tanguy - Priso, Bourgarit, Puafisi
Remplaçants : Orioli, Corbel, Qovu, Botia, Balès, Doumayrou, Roudil, Atonio

Match à suivre en direct et en intégralité sur France Bleu La Rochelle, à partir de 16h45. 

Les résultats de la 14e journée