Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Top 14 : Stade Toulousain-RCT au Stadium dimanche : plus de 31000 billets vendus

mercredi 26 décembre 2018 à 19:16 Par Stéphanie Mora, France Bleu Occitanie

Pour son grand retour au Stadium, le Stade Toulousain est en passe de gagner son pari : remplir les tribunes pour la réception de Toulon. Il ne reste que 2000 places à vendre. Didier Lacroix, le président du Stade fait le point.

Didier Lacroix, heureux d'organiser ce boxing day entre deux équipes "qui se respectent et s'apprécient"
Didier Lacroix, heureux d'organiser ce boxing day entre deux équipes "qui se respectent et s'apprécient" © Radio France - Stéphanie Mora

Toulouse, France

Ce mercredi, la billetterie a franchi la barre des 31 000 places vendues. Il reste donc moins de 2000 places à prendre pour suivre ce Toulouse-Toulon. Un joli cadeau de Noël pour le président du Stade Toulousain, Didier Lacroix, car cela fait 20 mois que les Rouge et noir ne sont pas revenus jouer leurs matches de gala sur l'Ile du Ramier. Faute de bons résultats et de public suffisant.  

"On est très fier de cet engouement. L'ensemble de la sauce prend." — Didier Lacroix, président du Stade Toulousain

France Bleu Occitanie : Ce retour au Stadium et possiblement à guichet fermé doit forcément vous faire plaisir ?

Didier Lacroix : On a grandi avec le Stadium en le remplissant progressivement depuis les années 90. Passé le petit passage à vide de ces dernières saisons, il fallait d'abord re-remplir notre stade Ernest Wallon. C'est chose faite depuis l'an dernier avec cinq matches joués dans un stade plein la saison dernière et déjà trois rencontres à guichets fermés cette saison. Il y a une génération de joueurs qui est communicative qui joue un rugby très agréable avec des vertus et des valeurs. C'est ce qui parle au public toulousain. Et puis il y a le travail de fond sur ce que l'on fait autour des matches avec en plus les résultats. La sauce prend et nous en sommes ravis maintenant il ne faut pas oublier de gagner ce match [contre Toulon, NDLR] face à un adversaire qui est un gros client. Le RCT a un peu mal commencé la saison mais le week-end dernier il est revenu à ce qui se fait de mieux donc les Toulousains ne doivent pas se faire surprendre ! 

Coup de chaud sur le site le 25 décembre

Justement, le remplissage du Stadium est-il dû aux derniers bons résultats des deux équipes ou bien se fait-il régulièrement depuis l'ouverture de la billetterie fin novembre ? 

Le remplissage est régulier. On avait même bien commencé avec un "black friday". On est sur un rythme régulier de 800 à 1000 places vendues chaque jour mais avec un pic à 2000 billets vendus le jour de Noël! Sans doute l'effet des étrennes reçues en cadeau. Il a d'ailleurs fallu rappeler les équipes car il y a eu une surchauffe sur le site vers 17h ! Mais c'est passé et on a pu servir tout le monde. Je ne crois pas que ce soit les derniers résultats qui boostent les ventes, c'est plus le travail de longue haleine qui paye et qui permet d'avoir un Stadium comme un chaudron qu'on aime, bien rempli, avec pénurie de places.

"J'ai mon téléphone qui commence à chauffer avec le murmure du "no hay billete" ceux qui n'ont pas encore leur place veulent à tout prix y aller pour ne pas louper l'événement". Didier Lacroix

Qu'est-il prévu en terme d'animations pour le match de dimanche ?

On a prévu une ouverture des portes à 18h30, un concert du groupe toulousain Berywam à 19h15 et on amène les food trucks, les buvettes et une boutique éphémère. A la fin du match il y aura un feu d'artifices et puis nous avons invité les joueurs, les dirigeants, les entraîneurs et les arbitres des finales Toulouse-Toulon de 1985, 1989, 2011 et 2012. On investit le Stadium grâce à une très bonne collaboration avec les dirigeants du TFC qui ont facilité la chose. 

Ce qui n'était pas le cas il y a quelques saisons pour la gestion des buvettes...

Si on veut trouver des terrains pour s'opposer on va toujours y arriver mais on est de la même génération, on a envie de faire les choses bien pour Toulouse et après on trouve des solutions.

Un ou deux autres matches au Stadium cette saison ? 

Avez-vous coché d'autre matches au Stadium d'ici la fin de la saison ?

On va déjà voir comment ça se passe dimanche. Après on rêve tous d'une qualification en coupe d'Europe à la maison [un quart de finale, NDLR] mais on en est encore loin. Et en fonction, on regardera aussi le match Toulouse-Clermont qui pourrait être une rencontre intéressante à délocaliser tout début avril...  Mais on veut garder le caractère très exceptionnel des rendez-vous au Stadium.  

► Stade Toulousain - RC Toulonnais à vivre en intégralité dimanche 30 décembre dès 20h15 sur France Bleu Occitanie