Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Top 14 : Toulon balaye le Racing Métro (41-14)

vendredi 23 août 2013 à 20:09 - Mis à jour le vendredi 23 août 2013 à 23:00 Par Germain Arrigoni, France Bleu

Toulon a écrasé le Racing Métro vendredi soir en ouverture de la 2ème journée du Top 14 (41-14). Parmi les autres chocs du week-end sont : Oyonnax-Clermont, Perpignan-Stade Français, Castres-Grenoble, Toulouse-Bayonne. Des rencontres à suivre en direct sur les antennes et le site internet de France Bleu. Présentation.

Jonny Wilkinson, le demi d'ouverture du RCT
Jonny Wilkinson, le demi d'ouverture du RCT © MaxPPP

Le programme de la 2ème journée

Vendredi 23 aoûtToulon 41 - 14 Racing Métro    Samedi 24 août à 15h : Oyonnax - Clermontà 18h30 : Perpignan - Stade Français                Castres - Grenoble                Toulouse - Bayonne                Biarritz - Montpellierà 20h35 : Brive - Bordeaux-Bègles

 

direct rugby

 

Toulon est provisoirement en tête du Top 14 après sa victoire bonifiée contre le Racing Métro. Mais Clermont et Perpignan, pour ne citer qu'eux, jouent samedi, respectivement sur le terrain d'Oyonnax, récemment promu dans l'élite, et contre le Stade Français.

Toulon 41 - 14 Racing Métro

Tenu en échec à Montpellier la semaine dernière (22-22), le RCT a réalisé un excellent début de match puis une deuxième période encore plus réussie, marquée par quatre essais. Et le tête-à-tête attendu entre les deux ouvreurs, le Toulonnais Jonny Wilkinson et le néo-Francilien Jonathan Sexton, a tourné à l'avantage du premier, auteur de 16 points contre neuf pour son cadet, tout juste arrivé du Leinster. Pour leur premier match de la saison à domicile, les hommes de Bernard Laporte ont montré dès les premières minutes que leur statut de champion d'Europe et de favoris - parmi d'autres - au bouclier de Brennus n'était pas usurpé. A la septième minute, ils ont enfoncé le côté gauche de la défense du Racing et le ballon et passé de main en main jusqu'à Matt Giteau puis David Smith qui est allé conclure l'action dans l'en-but. Quelques coups de pieds plus tard, les deux équipes sont rentrées aux vestiaires avec un léger avantage pour le RCT (13-6). Puis la mécanique varoise s'est mise en route pour de bon. Toulon a alors inscrit quatre essais en moins de vingt minutes, signés Sebastien Tillous-Borde (47e), Jocelino Suta (53e), Matt Giteau (60e) et David Smith, encore lui (65e). En face, le Racing n'a franchi qu'une seule fois la ligne, grâce au talonneur Virgile Lacombec (80e).

Oyonnax - Clermont

Samedi, le Top 14 va découvrir le stade Charles-Mathon. Oyonnax, pour sa première année dans l'élite, reçoit Clermont. Un match qui paraît déséquilibré sur le papier. Après avoir été écrasé par Bayonne (11-39), le club de l'Ain a fort à faire face à l'ogre auvergnat - finaliste de la dernière Coupe d'Europe -  qui n'a pas raté son départ en assommant Biarritz sur son terrain (22-18).

Perpignan - Stade Français

C'est la sensation de la première journée. Perpignan s'est offert Castres, le champion de France en titre. L'USAP enchaîne avec un match compliqué face au Stade Français mais veut confirmer. Même si les Parisiens ont perdu leur premier match sur le fil (à Grenoble, 16-19), ils ont de quoi bousculer les Catalans. Mais ces derniers peuvent compter sur la botte de Lopez, leur nouvel ouvreur international, qui a brillé la semaine passée en prenant le numéro 10 à James Hook.

Castres - Grenoble

Le champion de France a déjà été mis à terre dès la première journée (à Perpignan, 23-26). Le CO doit corriger le tir notamment en mêlée et en touche pour ne pas connaître une nouvelle désillusion face à Grenoble. Après sa victoire à domicile (contre le Stade Français, 19-16), le FCG doit montrer qu'il est aussi à l'aise loin de ses bases alors qu'il n'a remporté qu'un seul match à l'extérieur l'an passé.

Toulouse - Bayonne

Vexé après sa défaite contre Bordeaux-Bègles (25-31), le Stade Toulousain compte bien se refaire la cerise face à Bayonne. Malgré le poids de leur pack, les hommes de Guy Novès - notamment les internationaux - ont semblé manquer de tonus. Attention à ne reproduire le mêmes erreurs face au leader basque. Les joueurs de l'Aviron ont facilement disposéd'Oyonnax (39-11) grâce notamment à la recrue Martin Bustos Moyano que les Toulousains devront surveiller comme le lait sur le feu.

Biarritz - Montpellier

Après avoir tenu tête à Toulon (22-22), Montpellier est dans les meilleures dispositions possibles pour affronter Biarritz. Le BO, battu par Clermont (18-22), doit faire preuve de plus de réalisme et de finition dans sa ligne d'attaque s'il veut inquiéter le club héraultais.

Brive - Bordeaux-Bègles

Ils ont réalisé le gros coup de la première journée. En battant Toulouse (31-25), les joueurs de Bordeaux-Bègles se déplacent à Brive, un adversaire direct au maintien mais l'UBB pourrait quand même faire tourner son effectif. Mais gare au promu briviste - certes dominé par le Racing Métro (14-19) - qui pourrait bien jouer les trouble-fête cette saison s'il parvient à gommer la naïveté et le manque de discipline. Il faudra bien ça pour bousculer l'UBB qui peut s'en remettre à la botte de Pierre Bernard, auteur d'un neuf sur dix au pied la semaine dernière.

 

classement top 14

 

> Calendrier complet de la saison 2013-2014, cliquez sur votre équipe :


rugby actu top 14