Rugby

Top 14 - Toulouse écarte Montpellier (18-13) et prend le bon wagon

Par Frédéric Chapuis, France Bleu Toulouse samedi 14 mars 2015 à 19:55

Yacouba Camara, 3e ligne du Stade Toulousain.
Yacouba Camara, 3e ligne du Stade Toulousain. © Radio France - Yves Maug

En battant le MHR (18-13) dans un match assez pauvre malgré trois essais, le Stade Toulousain relègue un concurrent direct pour la qualification à six points, avant les six dernières journées de Top 14.

La route est encore longue avant les phases finales du Top 14 au printemps prochain mais le Stade Toulousain fait la bonne opération de la 20e journée, en battant Montpellier 18-13. Une victoire laborieuse mais précieuse car Toulouse relègue le MHR à six longueurs. C'est peu et c'est beaucoup dans un championnat très resserré !

Pour venir à bout de Montpellier, les hommes de Guy Novès ont bataillé jusqu'au bout. Après une première période dominée par les héraultais malgré un score de parité (6-6), Toulouse s'est réveillé en seconde, bénéficiant, d'un brin de réussite et d'un coup de pouce du destin. Avec une mêlée plus ou moins retrouvée, les "Rouge et Noir" ont fait la différence en sept minutes grâce à deux essais de Vincent Clerc.

Sur le premier (58e), l'ailier toulousain profite d'une grossière erreur de René Ranger, trompé, dans ses 22, par le rebond du ballon. Le deuxième en revanche (65e), ne doit rien au hasard. Vincent Clerc est à la réception d'une chandelle, montée par Luke McAlister dans l'en-but montpelliérain, le ballon étant pris au nez et àa la barbe de... René Ranger !

"Rien n'est encore gagné" — Yacouba Camara, 3e ligne toulousain.

C'est incontestablement le tournant d'un match très mal engagé après un carton jaune dès la 4e minute de jeu contre Joe Tekori pour un jeu dangereux. En tout cas, cette victoire contre un adversaire direct, permet à Toulouse d'avoir un petit matelas dans la course aux phases finales, même si le 3e ligne Yacouba Camara sait qu'il faudra lutter jusqu'au bout.

"Le match de Montpellier était primordial. Après la défaite à Oyonnax (9-3), on avait la pression. C'est un concurrent direct et on a su les contrer sur ce match. Mais ça reste toujours un candidat pour la qualification. On a tremblé. On avait la pression car Montpellier est une très bonne équipe. On a bien vu sur la première période que qu'ils nous dominaient mais on a su rebondir. Il reste encore des matchs. Il faut assurer à la maison et aller chercher des points à l'extérieur. Rien n'est encore gagné".

A LIRE AUSSI :Stade Toulousain - Fin de saison pour PoitrenaudRugby : les résultats de la 20e journée de Top 14Top 14 : le classement