Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Top 14 | Toulouse ne "manquera pas de respect" à Perpignan

vendredi 26 octobre 2018 à 17:51 Par Julien Balidas, France Bleu Occitanie

Après un premier bloc européen parfaitement négocié (deux victoires en deux matches), le Stade Toulousain retrouve le Top 14 samedi à Perpignan pour la huitième journée. Le promu, lanterne rouge du championnat, est à la recherche d'une première victoire.

La joie des Toulousains contre le Leinster.
La joie des Toulousains contre le Leinster. © Maxppp - XAVIER DE FENOYL

Occitanie, France

Sept matches, sept défaites, trois points au compteur. Le bilan de l'USAP n'est pas glorieux depuis le début de la saison. Mais attention à cette équipe qui joue sa survie en Top 14 ce weekend dès la huitième journée. Le Stade Toulousain reste sur deux victoires en Champions Cup, dont un succès majuscule face au Leinster. Il faut confirmer. 

"On sait à quoi s'attendre à Perpignan" 

William Servat, entraîneur des avants du Stade Toulousain, se montre prudent avant ce déplacement à Aimé-Giral : "La Coupe d'Europe n'était pas prioritaire pour eux, c'est annoncé depuis trois semaines. On sait à quoi s'attendre, on connait la ferveur de Perpignan. Nous on a basé la semaine sur la récupération. Deux jours off lundi et mardi et une fin de semaine allégée pour retrouver de la fraîcheur. On ne manquera pas de respect à Perpignan. C'est facile, assis sur une chaise, de comparer la meilleure équipe d'Europe et la plus mauvaise du championnat. Mais la réalité c'est que le rugby est un sport de combat. Dans un sport de combat, si on ne respecte pas l'adversaire, on a beaucoup de chances de passer à côté. Le manque de respect, ce n'est pas l'esprit de la maison." 

Antoine Dupont sera titulaire aux côtés de Holmes. Maxime Médard prend place à l'arrière. Thomas Ramos étant sur le banc. 

Quand les Perpignanais débarquaient à Toulouse

L'USAP, même scotchée à la dernière place, peut compter sur son public. Les Toulousains sont prévenus. Des Perpignanais qui ont fait du bruit à Ernest-Wallon pour la finale d'accession l'an passé. "On a pu voir un grand moment de rugby l'année dernière sur la finale de Pro D2, avec une grande équipe de Perpignan. On peut s'attendre à un engagement et une férocité de tous les instants", lâché William Servat. Sofiane Guitoune, ancien de la maison sang et or enchaîne : "Perpignan a la chance d'avoir un public de fou. On va être bien accueillis, mais nous on ne peut pas baisser le régime."

Cette équipe de l'USAP a des atouts selon William Servat : "C'est une équipe qui a d'énormes qualités physiques, qui essaie de créer du jeu et s'appuie sur de très fortes individualités qui peuvent casser la ligne."

Patrick Arlettaz : "S'ils veulent se relâcher un peu, je suis preneur"

L'entraîneur de l'USAP Patrick Arlettaz aimerait bien un petit geste des Toulousains pour aller chercher une première victoire : _"Moi je prends tout. Si ils veulent se relâcher un peu, je suis preneur. Si ils n'en font pas un vrai gros objectif, je suis preneur. Si même ils veulent m'appeler qu'on ne le joue pas et qu'ils nous laissent gagner je suis preneur aussi. Ugo Mola a mon numéro_. Mais je pense que ça ne va pas se passer comme ça, qu'il va falloir aller se le gagner. S'il y a bien un adage qui correspond au rugby, c'est l'appétit vient en mangeant. En ce moment ils ont des plats copieux et ils ont tendance à les digérer de manière assez efficace. Je n'ai aucun doute sur le fait qu'ils voudront gagner à Aimé-Giral mais je veux simplement qu'ils aient la certitude que nous aussi on voudra gagner. Balle au centre, ça joue." 

Perpignan-Toulouse, match à vivre dès 17h45 sur France Bleu Occitanie samedi. 

Les compos