Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Top 14 : Trop frêle, l'Aviron a été croqué par le LOU

dimanche 26 mars 2017 à 0:16 Par Thibault Vincent, France Bleu Pays Basque

Puni d'entrée, l'Aviron Bayonnais a une nouvelle fois été humilié en déplacement lors de la 22e journée de Top 14. Une claque (52-7) reçue chez l'autre promu, Lyon, qui fait aussi mal que la fessée historique à Toulon il y a deux semaines (82-14). Cet Aviron voyageur n'a pas le niveau !

Les Lyonnais ont croqué tout cru l'Aviron Bayonnais
Les Lyonnais ont croqué tout cru l'Aviron Bayonnais © Maxppp -

Bayonne, France

Les Bayonnais ont-ils eu peur du Lou ? On peut le penser au regard d'une entame de match calamiteuse. Coup d'envoi des Lyonnais, réception manquée, aucun ciel et blanc pour se jeter sur le ballon, essai des locaux à la 23e seconde. Première attaque placée, placage manqué, défense flottante, nouvel essai à la 3e minute. Puis interception et nouvel essai à la 12e... Tout est dit de ce long calvaire pour le manager Vincent Etcheto :

J'espère que c'est la dernière, mais il reste encore un déplacement à Montpellier... On est pas dans le match, on est pas invités (...) c'est beaucoup, c'est encore 50 points, c'est dur, ça fait mal (...) Y a de la remise en question mais... on y arrive pas

Touché, le manager bayonnais Vincent Etcheto espère que c'est la dernière déculotée

Tels les 2 premiers des 3 petits cochons, les Bayonnais ont été mangés tout crus pour avoir fait preuve de naïveté, en voulant attaquer à tout va, trop empressés, en oubliant de défendre, et tout simplement de consolider les fondations avec une conquête forte pendant 80 minutes et une défense étanche dès l'entame. Rédhibitoire reconnait Jean-Jo Marmouyet, le 3e ligne formé au club :

Vingt-et-un points en 10 minutes... déjà comment ça arrive on se le demande encore, mais après derrière on arrive pas à réagir (...) C'est rageant, c'est humiliant, à l'Aviron c'est la première saison que je vis dans ces conditions là

Jean-Jo Marmouyet, le 3e ligne formé à Bayoe, n'a jamais vécu une telle saison

Aujourd'hui, Bayonne est à 7 points du 13e, Grenoble, qui lui a su gagner face à Castres dans les dernières secondes. Mais avant de penser à rattraper les Isérois, les Bayonnais doivent penser à gagner leurs propres matchs, y compris à l'extérieur, en y mettant la même intensité qu'à domicile. Impossible de jouer les "Docteur Jekyll et Mister Hyde" en Top 14.

Encore faut-il qu'ils le puissent... à Lyon, comme à Toulon et lors des 9 autres rencontres disputées en déplacement ils en étaient très loin, au moins une division en dessous. Par bonheur, il ne leur reste que deux chemins de croix à subir, à Montpellier puis à Toulouse