Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Top 14 - UBB : Alexandre Flanquart a "presque envie de dire merci"

-
Par , France Bleu Gironde

En froid avec Heyneke Meyer, le deuxième ligne a coupé les ponts avec Paris et dix années de Top 14 au service du Stade Français. Il a choisi l'Union Bordeaux-Bègles pour retrouver du plaisir et...ses anciens coéquipiers dès samedi (20h45) au stade Chaban-Delmas.

Alexandre Flanquart a le regard déjà tourné vers la réception de son ancienne équipe.
Alexandre Flanquart a le regard déjà tourné vers la réception de son ancienne équipe. © Maxppp - Justine Hamon

Bordeaux, France

Après une préparation perturbée par de petits pépins physiques, Alexandre Flanquart a participé samedi dernier au succès girondin à Castres (32-34) en sortant du banc à un quart d'heure de la fin. "Ça fait vraiment du bien de retrouver des sensations, de retrouver du temps de jeu, d'être avec le groupe. Les périodes sans match, c'est long. Et avec une bonne dynamique, c'est plus simple de s'intégrer et de trouver les repères.

Le deuxième ligne veut retrouver le plaisir de jouer. Plaisir qu'il avait perdu au Stade Français avec cinq petites titularisations en Top 14 la saison dernière. Il a fallu pour cela refermer le livre d'une décennie en rose.

C'est un staff vraiment proche des joueurs, basé sur l'humain, à l'écoute et qui a envie de faire progresser tout le monde, d'impliquer tout le monde et d'avoir un projet commun. Pas individuel. C'est ce qui fait du bien de retrouver. Ce qu'on avait avec Gonzalo.

"Ce n'était pas spécialement prévu, reconnaît-il. Ça a été fait de façon précipitée. Ça n'a pas été une décision simple à prendre. C'est toujours difficile de quitter son confort, une structure qu'on connaît, un groupe de potes avec qui on joue depuis très longtemps. C'était une décision qu'il fallait que je prenne et que je ne regrette pas. Clairement."

Alexandre Flanquart veut mettre son expérience et son leadership au service de l'UBB. - Radio France
Alexandre Flanquart veut mettre son expérience et son leadership au service de l'UBB. © Radio France - Arnaud Carré

A Bordeaux, l'international aux 23 sélections a découvert une nouvelle ville, un nouveau club et un manageur, Christophe Urios, qu'il apprend à découvrir. "C'est un staff vraiment proche des joueurs, basé sur l'humain, à l'écoute et qui a envie de faire progresser tout le monde, d'impliquer tout le monde et d'avoir un projet commun. Pas individuel. C'est ce qui fait du bien de retrouver. Ce qu'on avait avec Gonzalo (ndlr : Quesada, entraîneur du Stade Français de 2013 à 2017)." 

A bientôt 30 ans, et avec 144 matches de Top 14 dans ses bagages, il devrait être un relais précieux sur le terrain. "Il attend de moi d'amener de l'expérience et du leadership. Je sais aussi qu'il aime les joueurs revanchards. Et évidemment, ce weekend particulièrement mais pas seulement, ça va être le cas."

Un rendez-vous qu'il avoue avoir coché.  "C'est un match que j'attends avec hâte. Après, ça reste un match à Chaban qu'il faut absolument gagner. Une envie de faire un très gros match, ça c'est sûr. Je suis passé complètement à autre chose et aujourd'hui j'ai presque envie de dire merci. Depuis quelques mois, ce n'est que du positif pour moi."

Choix de la station

France Bleu