Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Top 14 - UBB : avec Picamoles, "ça va faire du dégât"

-
Par , France Bleu Gironde

Dix jours seulement après son arrivée à l'Union Bordeaux-Bègles, Louis Picamoles sera titulaire ce samedi (17h15) face à La Rochelle. Le club compte sur son expérience et son envie de se relancer pour l'aider dans sa quête de qualification.

Louis Picamoles lors d'un match face aux Wasps le 18 décembre 2020.
Louis Picamoles lors d'un match face aux Wasps le 18 décembre 2020. © AFP - Lindsay Parnaby

Il a semblé un peu perdu sur la pelouse de Chaban-Delmas ce vendredi matin. Perdu voire effaré par l'ambiance potache d'un début d'entraînement qui ressemblait plutôt à celle d'une cour de récréation.

Ca ne fait que dix jours maintenant que l'ancien Montpelliérain côtoie sa nouvelle équipe. Alors il regarde, il engrange, il apprend et ne parle pas trop. Pour l'instant.

Le mec, il a 80 sélections, tu ne lui apprends pas le truc.

Christophe Urios n'a pourtant pas hésité longtemps avant de décider de le titulariser pour le derby de l'Atlantique. "C'est une manière de lui dire 'on a confiance en toi' mais ça il le savait. Pour moi il y avait une forme de logique. On n'a pas de temps mais le mec, il a 80 sélections, tu ne lui apprends pas le truc. Il connaît son poste, il connaît le jeu et ce n'est pas lui qui va nous faire gagner le match."

Jefferson Poirot et Louis Picamoles lors de la coupe du monde 2019.
Jefferson Poirot et Louis Picamoles lors de la coupe du monde 2019. © AFP - Charly Triballeau

Avec Louis Picamoles, le manageur récupère un joueur d'une rare expérience, qui maîtrise tous les paramètres du poste. Bref quelqu'un qui en impose. "Pour moi, avoue le centre Jean-Baptiste Dubié, ça a toujours été un dinosaure. Il est énorme, il a une prestance, il ne fait pas trop de bruit. Je pense que c'est quelqu'un dont l'image dans les médias ne reflète pas la personnalité."

Une personnalité que Jefferson Poirot a appris a découvrir lors des rassemblement avec l'équipe de France. Distant voire froid de l'extérieur, Louis Picamoles est au contraire un leader de groupe. "C'est un joueur qui a cette capacité à souder les mecs, à faire en sorte qu'on se sente bien ensemble, un joueur qui fait le lien avec les autres." Et le capitaine de l'UBB a pris son téléphone pour le convaincre de venir se relancer à Bordeaux.

Je n'ai pas l'impression qu'il est en recherche de confiance, il est en recherche de plaisir surtout.

"Je n'ai pas l'impression qu'il est en recherche de confiance, il est en recherche de plaisir surtout. Et un joueur comme Louis qui est un grand joueur, qui a 82 sélections, qui arrive revanchard... Peu importe son âge, on peut le voir avec Sergio Parisse à Toulon, je pense que ça va faire du dégât."

Même s'il n'est pas encore revenu à 100% après sa grave blessure au genou, même s'il n'a pas eu beaucoup de temps de jeu au MHR depuis son retour, même s'il n'a que dix jours de vécu en commun avec ses nouveaux coéquipiers, Louis Picamoles a les crocs. Comme le junior qu'il n'est plus depuis longtemps.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess