Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Top 14 - UBB : ça passe ou ça Castres

vendredi 12 avril 2019 à 17:58 Par Arnaud Carré et Marie Rouarch, France Bleu Gironde et France Bleu

A cinq journées de la fin de la phase régulière, l'Union Bordeaux-Bègles a son destin en main. Mais peut-être le calendrier le plus compliqué de tous les candidats à la qualification. Ça commence ce samedi (14h45) par la réception du champion de France. Sans filet.

Si l'UBB a gagné le match aller, elle reste sur deux défaites à Chaban-Delmas face au CO de Benjamin Urdapilleta.
Si l'UBB a gagné le match aller, elle reste sur deux défaites à Chaban-Delmas face au CO de Benjamin Urdapilleta. © Radio France - Justine Hamon

Bordeaux, France

L'Union va ouvrir la 22ème journée de Top 14 par un match de gala qui peut lui permettre de monter, au moins pour quelques heures, sur la troisième marche du podium et reléguer le 7ème à huit, voire neuf longueurs.

Castres, passage obligé

Une lecture plus attentive de la situation tempère tout excès d'optimisme. Si l'UBB est bien candidate, elle n'est pas la seule. Derrière le duo Toulouse - Clermont, ils sont sept pour quatre places. L'embouteillage s'annonce et les joueurs de Joe Worsley ont tout intérêt à prendre un peu de distance avant un sprint où ils joueront trois fois à l'extérieur (Toulon, Lyon, La Rochelle) et recevront le leader toulousain.

Une seule défaite en 2019 pour un CO qui a mis la barre très haut. - Radio France
Une seule défaite en 2019 pour un CO qui a mis la barre très haut. © Radio France - Justine Hamon

Cet UBB / CO est donc, sinon un match éliminatoire, du moins un passage quasi obligé. "On est bien conscient que c'est très important contre un concurrent direct, rappelle l'ouvreur Brock James. Plus de pression ? Je ne sais pas. On va juste essayer de mettre un peu plus de précision dans notre exécution. C'est tout ce qu'on a besoin de changer pour réussir un bon match. On va pas inventer un autre jeu contre Castres."

Brock James : "On ne va pas inventer un autre jeu"

Plutôt que de se faire des nœuds à la tête après la victoire poussive décrochée face à Perpignan, l'UBB veut s'attacher à élever son niveau d'exigence face à un Castres olympique qui arrive lancé avec sept victoires lors des huit dernières journées et qui vient de cabosser La Rochelle (25-11). Mais chez qui l'Union s'était imposée avec autorité (13-32) fin décembre. "_C'était peut-être le match où on avait fait le moins d'erreurs en dehors du carton rouge (ndlr : Diaby)_, poursuit l'Australien. Au niveau de la discipline et de la structure, on était bien. C'était peut-être une de nos performances les plus complètes."

En février 2018, Christophe Urios et Mathieu Babillot avaient remporté un bras de fer en Gironde (6-7). - Radio France
En février 2018, Christophe Urios et Mathieu Babillot avaient remporté un bras de fer en Gironde (6-7). © Radio France - Justine Hamon

Son de cloche forcément opposé dans le Tarn. "Ce jour-là, on a été humiliés", rappelle le manageur Christophe Urios. "Quand tu es un joueur de haut niveau, ça ne fait pas plaisir. On n'a pas oublié mais en même temps on n'est pas dans la revanche. On a besoin d'avoir de la pression mais c'est une pression positive parce qu'on a tout à gagner." Et trois réceptions en quatre journées pour rectifier éventuellement le tir.   

Connor revient

Vainqueur ces deux dernières saisons à Chaban-Delmas, Christophe Urios revient pour la passe de trois dans ce qui sera à partir de l'été prochain son nouveau cadre de travail. Sans états d'âme apparents à l'idée de pouvoir plomber la fin de saison de son futur club.

Blair Connor est de retour après avoir purgé cinq semaines de suspension. - Radio France
Blair Connor est de retour après avoir purgé cinq semaines de suspension. © Radio France - Justine Hamon

L'UBB sait donc qu'elle n'a pas de faveur à attendre mais espère garder son invincibilité à domicile. Le staff a procédé à cinq changements dans le XV de départ avec notamment le retour très attendu de l'ailier australien Blair Connor, suspendu cinq semaines après son exclusion mi-février à Clermont.

Les compos

UBB : Ducuing - Cros, Radradra, Seuteni, Connor - James (o) Serin (m) - Roumat, Amosa, Diaby - Cazeaux, Douglas - Cobilas, Pelissié, Paiva.

Remplaçants : Maynadier, Ravai, Galarza, Gorgadze, Lesgourgues, Jalibert, Tamanivalu, Tabidze.

Castres : Palis - Batlle, Ebersohn, David, Smith - Urdapilleta (o) Kockott (m) - Jelonch, Tulou, Babillot - Lassalle, Jacquet - Kotze, Jenneker, Tichit.

Remplaçants : Rallier, Stroe, Moreaux, Vaipulu, Gérondeau, Radosavljevic, Vialelle, Clerc.

Le programme de la 22ème journée

Le classement du Top 14