Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Top 14 - UBB : Clermont pour une confirmation

-
Par , France Bleu Gironde

Rentrée frustrée de ses voyages à Montpellier (17-17) puis Lyon (25-23), l'Union Bordeaux-Bègles espère remettre la marche avant ce dimanche (21h) face à l'ASM. Match charnière pour conserver la dynamique du début de saison.

A domicile, l'UBB de Ducuig, Cordero et Connor reste sur une large victoire face au Stade Français.
A domicile, l'UBB de Ducuig, Cordero et Connor reste sur une large victoire face au Stade Français. © Radio France - Justine Hamon

Bordeaux, France

"On sort de deux matches à l'extérieur, Montpellier et le LOU, qui étaient deux bons matches mais qu'on a perdus. Et ça il ne faut pas l'oublier." Christophe Urios sait sur son équipe pourrait avoir quelques unités de plus au compteur. Et sait aussi qu'elle a intérêt à regagner très vite.

Le nul (17-17) et le bonus défensif (25-23) ramenés ne suffisent pas à rassasier un manageur qui aimerait que les choses s'accélèrent. "C'est de la maturité, croire en ce qu'on fait, c'est de l'expérience. Moi je ne suis pas patient, je veux que ça aille vite. Je trouve que l'on va plutôt pas mal mais dans plein d'endroits dans le club, dans l'entraînement, dans la réponse des joueurs, pour moi ça ne va pas assez vite."

Christophe Urios regrette les points perdus à Montpellier et Lyon. - Radio France
Christophe Urios regrette les points perdus à Montpellier et Lyon. © Radio France - Justine Hamon

Christophe Urios : "Pour moi, ça ne va pas assez vite"

Privée de Lamerat, Woki et Buros, l'UBB espère montrer qu'elle a grandi face à une ASM qui a corrigé son couac domestique en allant gagner au Stade Français (18-32) puis en maîtrisant le MHR (20-13). Mais qui fait largement tourner son effectif en Gironde avant de recevoir le leader lyonnais dimanche prochain.

Difficile de les titiller — Franck Azéma

"Je trouve qu'il y a une bonne atmosphère de travail, reconnaît le manageur auvergnat Franck Azéma. Après, c'est ce que tu rends sur le terrain."

"Difficile de les titiller" avance le manageur auvergnat en évoquant l'UBB. "Si on n'est pas sérieux, on sera en danger" répond son homologue girondin qui rappelle que les réceptions de l'ASM ou de Toulouse sont toujours des moments importants d'une saison.

Mahamadou Diaby, seul joueur de l'effectif à enchaîner une septième titularisations. - Radio France
Mahamadou Diaby, seul joueur de l'effectif à enchaîner une septième titularisations. © Radio France - Justine Hamon

Celle de l'Union est bien lancée et les joueurs ont hâte d'évacuer leur frustration. "Deux matches sans gagner c'est long, concède le capitaine Mahamadou Diaby, titularisé pour la septième fois. On a envie de retrouver le goût de la victoire.

Et de retrouver le stade Chaban-Delmas où 25 000 spectateurs sont attendues et où l'Union a pour objectif de "rester invaincue" et "de marquer le  territoire" rappelle le demi de mêlée Yann Lesgourgues. 

Les compos 

UBB : Ducuing - Cros, Dubié, Tamanivalu, Cordero - Botica (o) Lesgourgues (m) - Diaby, Higginbotham, Roumat - Cazeaux, Douglas - Cobilas, Dufour, Paiva.

Remplaçants : Pélissié, Delboulbès, Flanquart, Tauleigne, Lucu, Méret, Connor, Kaulashvili.

ASM : Tuicuvu - Engelbrecht, Treilles, Moala, Ezeala - Palmier (o) Paige (m) - Lanen, Levave, Ruaud - Merrick, Van Tonder - Aholelei, Ulugia, Uhila.

Remplaçants : Tadjer, Kakabadze, Jedrasiak, Cancoriet, Cassang, Mc Intyre, Betham, Falatea.

Les résultats de la 7ème journée

Le classement du Top 14

Choix de la station

France Bleu