Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Top 14 - UBB : en attendant, il y a un match contre La Rochelle...

-
Par , France Bleu Gironde
Bordeaux, France

Dans une actualité très largement occupée par les rumeurs de nomination de son manager Jacques Brunel à la tête du XV de France, l'Union Bordeaux-Bègles ne doit pas oublier que son match de samedi (16h), contre La Rochelle au Matmut Atlantique, est d'une importance capitale.

Jacques Brunel va-t-il diriger son dernier match avec l'UBB samedi ?
Jacques Brunel va-t-il diriger son dernier match avec l'UBB samedi ? © Radio France - Justine Hamon

Si l'Union Bordeaux-Bègles s'imaginait vivre un vendredi classique, avec mise en place et conférence de presse au stade Matmut Atlantique, c'est peu dire qu'elle a raté son coup. Le manager Jacques Brunel, pressenti à la tête du XV de France, n'a pas lâché un mot, en tout cas pas aux journalistes. Et une bonne moitié des questions posées, à l'entraîneur des arrières Rory Teague ainsi qu'à Mahamadou Diaby et Jean-Baptiste Dubié, ont porté sur le sujet. Même la mise en place, sur la pelouse du stade, s'est faite à huis clos. 

Quatre derniers matchs peu aboutis

De quoi faire passer quelque peu au second plan la rencontre de samedi, qui aurait en temps normal, monopolisé l'attention. Parce que c'est une délocalisation au Matmut Atlantique, l'une des trois seules de la saison, et que l'affluence s'annonce bien plus élevée que la dernière, face à Toulon. Parce que c'est La Rochelle, leader du Top 14, et impressionnant en Coupe d'Europe, qui débarque en Gironde. Et parce que les joueurs de l'UBB, qui restent sur quatre matchs peu aboutis (victoire contre Enisei, nul contre Brive, défaites à Pau et Newcastle), veulent rester invaincus à domicile en championnat. 

Sébastien Taofifenua avait inscrit un essai lors du 24-0 de l'an dernier.
Sébastien Taofifenua avait inscrit un essai lors du 24-0 de l'an dernier. © Radio France - Justine Hamon

Souviens toi l'automne dernier...

Alors, les joueurs de l'UBB l'ont dit, notamment après la victoire contre les Russes vendredi dernier en Challenge européen. Pour battre cet ogre de l'Atlantique, il faudra faire le match parfait. Et puiser de l'inspiration dans la rencontre de la saison dernière, où les Bordelo-béglais, impressionnants de maîtrise, avaient fini par faire craquer leurs adversaires en fin de match, pour une victoire 24-0. Paradoxalement, les courbes des deux clubs s'étaient ensuite croisées, l'UBB s'enfonçant dans une très longue série de matchs sans victoire, et La Rochelle entamant sa saison folle, qui l'a menée jusqu’à la tête du Top 14 et une défaite en demie finale contre Toulon. 

Depuis, les hommes de Patrice Collazo pratiquent un rugby de rêve, qui impressionne les observateurs européens. Et que les Anglo-Saxons ont découvert en Coupe d'Europe, avec des victoires aux Harlequins, et face à l'Ulster et aux Wasps. Même la perte du deuxième ligne Jone Qovu, gravement blessé au genou, ne semble pas mettre un frein aux ambitions rochelaises.

L'Europe respecte cette équipe de La Rochelle, reconnaît Mahamadou Diaby.

Même si cette marche en avant a connu un léger accroc, le week-end dernier, avec une défaite aux Wasps (21-3). Un échec, associé au souvenir de l'an dernier, qui devrait rendre les Rochelais doublement revanchards... Pas vraiment une bonne nouvelle pour les Girondins. 

Jones et Tauleigne sur le banc

Pour faire face à l'armada rochelaise, Jacques Brunel et son staff ont décidé de faire 10 changements par rapport à l'équipe qui a battu Enisei. Avec du lourd devant, et la présence de Cyril Cazeaux en deuxième ligne. Luke Jones et Marco Tauleigne, de retours de blessures sont sur le banc, propulsant le jeune Cameron Woki dans le XV de départ. Sébastien Taofifenua est par contre absent. 

Les compositions 

Bordeaux : Ducuing - Cros, Dubié, Lonca, Connor - Jalibert (o), Lesgourgues (m) - Goujon, Woki, Diaby - Cazeaux, Marais - Cobilas, Maynadier, Poirot
Remplaçants : Pélissié, Ravai, Jones, Tauleigne, Doubrère, Volavola, Talebula, Clerc

La Rochelle : Murimurivalu - Rattez, Doumayrou, Botia, Sinzelle - James (o), Balès (m) - Vito, Eaton, Kieft - Jolmes, Sazy - Feao, Bougarit, Priso
Remplaçants : Maurouard, Pelo, Tanguy, Amosa, Goillot, Boudehent, Ranger, Boughanmi

Choix de la station

À venir dansDanssecondess