Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Top 14 : UBB - La Rochelle, derby des ambitieux

vendredi 28 septembre 2018 à 18:06 Par Arnaud Carré, France Bleu Gironde

Entre deux équipes qui ont changé pas mal de choses à l'intersaison, qui sont montées en régime lors de leur dernier match et qui sont candidates aux phases finales, l'affrontement de ce samedi (18h) au Matmut Atlantique ne devrait pas manquer de sel.

En décembre dernier, l'UBB de Diaby et Lonca s'était imposée 29-19.
En décembre dernier, l'UBB de Diaby et Lonca s'était imposée 29-19. © Radio France - Justine Hamon

Bordeaux, France

Le derby de l'Atlantique : ça sonne bien, ça se vend bien, ça fait causer mais c'est avant tout un match entre deux prétendants au bal du printemps . Un horizon que le Stade Rochelais a atteint il y a deux ans et qu'il a encore frôlé la saison dernière. Un horizon qui reste pour l'instant bouché côté girondin.

L'UBB en deuxième semaine

Cette fois, l'Union Bordeaux-Bègles s'est promise d'y être. Elle s'est renforcée pour cela mais sait bien que dans un championnat où la course à l'armement semble sans fin, elle peut très bien se retrouver à nouveau dans le camp des déçus.

Si son talonneur Clément Maynadier, de retour après huit mois d'absence, assure qu'il n'y a "pas de retard", l'Union a quand même laissé filer deux points chez elle face à un Montpellier pourtant dans un petit jour. Mais elle a aussi su éviter le piège Clermont en étant la première équipe à faire chuter le leader (23-19) samedi dernier.

Cette performance n'aura de portée véritable que si elle récidive face à un Stade Rochelais qui a lui aussi enfin montré ses muscles face à Lyon (30-13). "Le but c'est de refaire ça chaque weekend, poursuit Maynadier, que ce soit à la maison ou à l'extérieur. C'est un bon test sur un derby face à La Rochelle de montrer à tout le monde qu'on est capable de faire un deuxième match avec autant de rigueur et autant d'envie."

Plus tranquille, pas trop tranquille

Meilleure défense du championnat (89 points, cinq essais), l'UBB a soigné une touche défaillante mais a surtout montré face aux Auvergnats, l'appétit et la férocité indispensables pour prétendre à quelque chose dans le Top 14. Du coup, la semaine de travail a été plus sereine, plus tranquille. Mais pas trop nuance le centre Nathan Decron. "C'est sûr qu'on est plus en confiance mais c'est toujours bien d'aborder le match avec, non pas de la peur, mais un peu d'appréhension. Ça permet de se transcender. Il faut avoir cette confiance qui nous permet de nous sentir bien et d'être prêts mais il faut s'attendre à un très gros match."

Nathan Decron profite des absences de Seuteni et Radradra pour décrocher une troisième titularisation d'affilée en Top 14. - Radio France
Nathan Decron profite des absences de Seuteni et Radradra pour décrocher une troisième titularisation d'affilée en Top 14. © Radio France - Justine Hamon

Nathan Decron : "C'est sûr qu'on est plus en confiance"

Car le Stade Rochelais, auteur d'un sans-faute chez lui, veut débloquer le compteur à l'extérieur. Comme l'UBB, le club a modifié son staff, ses habitudes de travail, il est passé par une phase de réglages qui semble derrière lui. "Tout le monde dit que La Rochelle c'est moins bon que l'année dernière, coupe Maynadier, moi je trouve que c'est faux. Dès qu'ils se mettent à jouer, ils fond peur à tout le monde. Je dirais qu'ils sont aussi fort, voir mieux. Et qu'il faut vraiment s'en méfier."

Une phrase qui doit aussi certainement circuler dans le vestiaire d'une équipe rochelaise secouée (26-0 en 2016, 29-19 en 2017) lors de ses deux dernières visites à Bordeaux. 

Les compos

UBB : Buros - Nabuli, Lonca, Decron, Ducuing - James (o) Serin (m) - Roumat, Amosa, Diaby - Douglas, Marais - Kaulashvili, Pelissié, Poirot.

Remplaçants : Maynadier, Paiva, Cazeaux, Gorgadze, Woki, Gimbert, Lebraud, Cobilas.

Stade Rochelais : Retière - Rattez, Doumayrou, Sinzelle, Roudil - West (o) Kerr-Barlow (m) - Kieft, Alldritt, Bourdeau - Qovu, Jolmes - Atonio, Forbes, Aouf.

Remplaçants : Bourgarit, Pelo, Sazy, Gourdon, Bales, Lafage, Jordaan, Puafisi.

Le programme de la 6ème journée

Le classement du Top 14