Rugby

Top 14 - UBB : les recrues déjà au rendez-vous

Par Arnaud Carré, France Bleu Gironde lundi 22 août 2016 à 7:00

Ian Madigan a inscrit les quinze points de l'UBB.
Ian Madigan a inscrit les quinze points de l'UBB. © Radio France - Justine Hamon

Sous pression d'entrée avec un match à domicile face au champion de France, l'Union Bordeaux-Bègles a su se défaire du Racing 92 (15-9) grâce à une belle volonté collective mais aussi à la copie très propre rendue par ses quatre recrues alignées samedi.

La plus attendue, c'était bien sûr Ian Madigan, tête de gondole du recrutement estival. L'ouvreur international irlandais a rappelé qu'il était d'abord un bon buteur, enquillant sans trembler ses cinq premières pénalités en Top 14. Mais l'ancien du Leinster n'a pas fait que marquer tous les points de son équipe. En dehors d'une touche non trouvée, il a animé le jeu d'attaque, essayant de donner de la vitesse, sans tirer la couverture à lui. On a senti son envie de ne ne pas en faire trop, de jouer propre, dans un rôle de leader qu'il va devoir assumer. "Dans l'ensemble il a maîtrisé les débats, reconnait son manageur Raphaël Ibanez, il a de l'audace et aussi ce lien entre les lignes qui pourra nous aider pour la suite".

Ils sont au stade de la découverte et on leur demande d'être performants. Je trouve qu'ils s'en sont très bien sortis" — Raphaël Ibanez

Si le public bordelais connaissait Madigan, il a découvert Luke Jones. L'Australien a un sourire et un physique de gendre idéal. Samedi, l'ex-deuxième ligne des Melbourne Rebels a montré une autre facette : celle d'un joueur, propre en touche, qui n'a pas reculé sur la ligne d'avantage et extrêmement actif ballon en main. Il a disputé l'intégralité du match.

Vadim Cobilas et Luke Jones ont réussi leurs débuts en Top 14. - Radio France
Vadim Cobilas et Luke Jones ont réussi leurs débuts en Top 14. © Radio France - Justine Hamon

Lui est sorti après 50 minutes mais a aussi fait très bonne impression. Le pilier moldave Vadim Cobilas a assuré en mêlée. L'ancien des Sharks de Sale ne s'est pas caché dans le jeu et on l'a beaucoup vu dans la première demi heure. Enfin, son remplaçant Marc Clerc s'est mis au diapason. L'ancien d'Oyonnax s'est montré disponible et a aidé le pack girondin a récupérer des ballons précieux en fin de rencontre.

"Je suis content pour eux, conclut Ibanez. Par expérience, quand de nouveaux joueurs intègrent un groupe, ils ont envie de prouver. Mais après une préparation qui a été ultra courte, c'est difficile de se situer. Ils sont au stade de la découverte et on leur demande d'être performants. Je trouve qu'ils s'en sont très bien sortis".

Une prestation qui demande confirmation dès samedi sur la pelouse du stade Ernest-Wallon face à un autre cador du Top 14, Toulouse, et dans le contexte moins favorable d'un match à l'extérieur.

Marc Clerc débute son aventure girondine par une victoire. - Radio France
Marc Clerc débute son aventure girondine par une victoire. © Radio France - Justine Hamon