Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Top 14 - UBB : "On va trouver les solutions et on va faire front" assure Mahamadou Diaby

dimanche 28 janvier 2018 à 17:09 Par Arnaud Carré, France Bleu Gironde

Après le coup d'arrêt européen et la gifle (36-12) reçue samedi à Toulon, l'Union Bordeaux-Bègles va devoir se poser les bonnes questions si elle veut faire quelque chose de sa fin de saison. Le troisième ligne appelle à une remise en question rapide. Interview.

L'UBB n'a rien pu faire face à la puissance de Tuisova et ses coéquipiers.
L'UBB n'a rien pu faire face à la puissance de Tuisova et ses coéquipiers. © AFP - Anne-Christine Poujoulat

France Bleu Gironde : Vous étiez venus pour essayer d'embêter Toulon. Mais votre première période a douché vos espoirs...

Mahamadou Diaby : Les quarante premières minutes sont catastrophiques. Tout ce qu'on fait ne marche pas et on fait face aux assauts de Toulon qui a de la réussite. On lâche des ballons un peu trop facilement, on prend des contres, on met l'équipe toulonnaise en confiance. Et Toulon en confiance, c'est compliqué...

L'impression de vivre un cauchemar ?

C'est le type de match qu'on déteste. Quand tout se passe mal au début, c'est de mauvais augure. Après, il y a ce carton rouge à Tuisova qui peut nous remettre dedans. Mais le problème c'est que juste derrière on refait une erreur. Donc c'est un peu l'ascenseur émotionnel au niveau de la confiance. Faire ça dans un match à l'extérieur, d'autant plus face une équipe de Toulon qui était en forme aujourd'hui, on ne peut pas rivaliser.

Vous comprenez que votre président parle d'humiliation ?

Je le rejoins totalement, il n'y a pas d'autre mot. L'équipe de Toulon on la connait mais dire qu'on s'est fait humilier, c'est la vérité. On n'a pas le droit de faire des matches comme ça à l'extérieur et de prendre autant d'essais. Donc grosse remise en question. On a dix jours de vacances. Tout le monde va devoir réfléchir sur ce qu'il a envie de faire sur cette fin de saison. Il faut s'y mettre dès maintenant.

Je ne pense pas qu'on puisse parler de cassure. Il faut qu'on décide tous ensemble vers où on veut aller.

Après la défaite à Newport, après le rendez-vous raté face à Toulon, le risque c'est la cassure ?

Je ne pense pas qu'on puisse parler de cassure. Il faut qu'on décide tous ensemble vers où on veut aller. On va trouver les solutions et on va faire front.

Est-ce que ce groupe se dit les choses quand ça va mal ?

On a un groupe qui se dit les choses. peut-être qu'il faut le faire plus. C'est une bonne question. Ça peut faire partie des remises en question qu'il peut y avoir. On se dit déjà les choses mais peut-être qu'il faut s'en dire plus.