Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Top 14 - UBB : "Pourquoi serait-on les favoris plus que Toulouse ou Clermont ?"

-
Par , France Bleu Gironde

Les entraîneurs du Top 14 on fait de l'UBB la favorite au titre pour cette saison 2020-2021. Un statut que ne refusent pas les joueurs et le staff, mais qui n'est pas forcément logique selon eux. L'Union, rappellent-ils, a montré de belles choses mais n'a rien gagné la saison précédente.

Pour le troisième ligne Mahamadou Diaby, l'UBB "repart de zéro."
Pour le troisième ligne Mahamadou Diaby, l'UBB "repart de zéro." © Radio France - Justine Hamon

Favorite du Top 14, l'Union Bordeaux-Bègles ? La question amène une moue sur le visage de Christophe Urios, en conférence de presse cette semaine au stade Moga de Bègles. Le statut de favori donné par les entraîneurs du Top 14 dans le Midi Olympique, "c'est de l'enfumage" pour le manager de l'UBB. "Pourquoi serait-on favoris plus que Toulouse, par exemple, que Clermont, que le Racing ? Pourquoi ? Parce qu'on a fait une belle saison l'année dernière ? Elle ne nous a rien fait gagner ! Je pense qu'on se serait qualifiés, évidemment, mais je ne sais pas ce qu'on aurait fait après, en fin de saison."

Le statut de favori dans la presse, il ne nous fera pas gagner de points contre Brive - Christophe Urios

Le costume de favori, c'est une grande nouveauté pour l'Union Bordeaux-Bègles. Un grand écart sur lequel Christophe Urios n'hésite pas à ironiser. "Avant, on était des bouffons qui finissent toujours huitièmes, maintenant on est favoris !" Ce statut, l'équipe ne craint pas de le porter et de l'assumer, indique le coach. "On a envie de ça...pas d'être favoris, mais de gagner !"

Christophe Urios : "Si on veut nous mettre le statut de favori, ce n'est pas un problème"

Le troisième ligne Mahamadou Diaby lui aussi s'interroge sur ce changement de statut soudain. Pour lui, l'UBB, frustrée par l'arrêt du précédent exercice, doit à nouveau tout prouver. "J'aimerais confirmer, et si c'est le cas on pourra discuter [du statut de favori]. Mais là, tout est à refaire. C'est ce qui fait qu'on continue à travailler dur, à ne pas se reposer sur nos lauriers." Pour compenser le manque de matchs, les joueurs ont eu des entraînements plus intenses, et se sont attachés à la discipline cette semaine : car Brive, qui a déjà une large victoire de Top 14 dans les jambes (42-23 contre Bayonne) débarque samedi à Chaban-Delmas avec la ferme intention de continuer sur sa lancée. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess