Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Top 14 - UBB : "On prend plus les choses en main"

-
Par , France Bleu Gironde

L'Union Bordeaux-Bègles, qui reçoit Montpellier ce mardi (20h45) en match en retard, n'a jamais été aussi proche d'une phase finale de Top 14. Son capitaine Jefferson Poirot assure qu'elle est aujourd'hui entièrement focalisée sur cet objectif.

L'UBB de Jefferson Poirot fonce vers les phases finales.
L'UBB de Jefferson Poirot fonce vers les phases finales. © Radio France - Justine Hamon

4ème du classement avec 67 points grâce à une série de trois victoires consécutives, l'UBB peut faire un pas de géant vers les phases finales si elle vient à bout du MHR à Chaban-Delmas. Un match qui doit valider la montée en puissance d'une équipe qui espère prochainement récolter les fruits de son travail. Interview.

France Bleu : vous n’êtes plus qu’à cinq points de la qualification ?

Jefferson Poirot : On va déjà commencer par penser aux quatre points mais bien sûr qu’on a dans un coin de nos têtes que ce match peut nous mettre un pied en phase finale et surtout il peut valider une première étape des deux ans de boulot qu’il y a eu avec Christophe (ndlr : Urios) et surtout dix ans de montée en Top 14. C’est un match qui peut avoir ce symbole. Mais on pense d’abord au gain du match car il y aura une bataille à livrer.

Tout le groupe travaille chaque semaine de plus en plus dur. Tout le groupe, au lieu de se relâcher, continue pour aller chercher plus loin.

Y a-t-il un risque de relâchement face à une équipe qui a gagné un titre européen vendredi ?

C’est ce que j’ai dit aux joueurs. Il faut se mettre à la place des adversaires. Il y a des mecs qui ont joué cette finale et qui vont jouer. Et il va y avoir beaucoup de revanchards. Des joueurs qui n’ont pas beaucoup joué cette saison, peut-être des jeunes, des mecs qui vont avoir les dents qui touchent par terre. Et ça il ne faut pas le négliger. Il y a deux ans, on est allé à Sale avec beaucoup de jeunes. La semaine d’avant on avait perdu de 50 points chez nous. On y va totalement libérés, on voit qu’on les fait dérailler, on se régale là-dedans et au final on gagne le match. Et ça va être sûrement ça pour Montpellier.

Le pilier et capitaine de l'UBB Jefferson Poirot.
Le pilier et capitaine de l'UBB Jefferson Poirot. © Radio France - Justine Hamon

C’est un match spécial pour Louis Picamoles qui a quitté le MHR pour vous rejoindre ?

C’est un match très important pour lui. On le verra demain dans la façon dont il va parler aux mecs, se préparer, jouer le match et donner l’exemple. Je sais qu’il l’avait coché. On en avait parlé avant que ce soit décalé. Il m’avait dit qu’il avait une motivation particulière pour ce match. Je pense qu’il va nous mettre dans l’axe. Je lui fais entièrement confiance là-dessus.

Christophe Urios répète que le groupe s’approprie de plus en plus le projet, vous confirmez ?

C’est ce qui se passe autour qui fait qu’on est plus focalisé, qu’on sent plus cette tension, qu’on prend plus les choses en mains. Tout le groupe travaille chaque semaine de plus en plus dur. Tout le groupe, au lieu de se relâcher, continue pour aller chercher plus loin. Je pense que ce qu’on a vécu avec deux phases finales des coupe d’Europe, le fait qu’on soit proche de se qualifier pour une phase finale de Top 14, tout ça fait que cette pression positive rejaillit sur les leaders. Les leaders montent aussi d’un cran et ça crée une émulation à l’intérieur du groupe qui est forcément très bonne. On est plus présent dans la parole. Nous les joueurs, nous les leaders, on s’approprie le projet.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess