Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Top 14 - UBB : sang froid et fulgurances face au LOU (37-19)

-
Par , France Bleu Gironde

Si l'Union Bordeaux-Bègles a réussi ce samedi, sans faire un grand match, à se défaire de Lyon et à reprendre la première place du championnat, elle le doit à sa maîtrise et à ses facteurs X, Radradra et Cordero en tête.

Auteur d'un doublé, Semi Radradra a inscrit sept essais en huit titularisations depuis le début de saison.
Auteur d'un doublé, Semi Radradra a inscrit sept essais en huit titularisations depuis le début de saison. © Radio France - Justine Hamon

Les Lyonnais, Pïerre Mignoni en tête, ont du mal à comprendre comment ils ont pu rentrer aux vestiaires avec 18 points d'écart à l'issue d'une rencontre qu'ils avaient pourtant prise par le bon bout et dans laquelle ils avaient mis les ingrédients nécessaires.

Car dans un match de reprise intense mais haché, l'UBB a manqué de vitesse et de précision pour se défaire de collants lyonnais. Mais elle n'a pas manqué de caractère ni de maîtrise dans les moments difficiles. "C'est normal de douter, concède l'arrière Romain Buros. Quand ils reviennent à un point, on est forcémernt dans le doute mais on est quand même assez sereins je trouve sur le terrain. Il n'y a pas de panique, pas un moit plus haut que l'autre. C'es-t ça qui est bien dans cette équipe et qu'il faut qu'on garde."

C'est le signe des équipes de haut niveau — Christophe Urios

Faire le dos rond, respecter le plan de jeu, compter sur le banc toujours précieux et attendre l'étincelle. Avec Radradra, Cordero et Tamanivalu, les facteurs X de ses lignes arrières. "C'est ce qu'on leur demande mais si tu me le demandais à moi, je ne serai pas capable de le faire, s'amuse le manageur Christophe Urios. On a des joueurs derrières capables de faire la différence à tout moment.  Même quand on ne domine pas les matches comme aujourd'hui, on est capable d'avoir des fulgurances terribles. C'est le signe des équipes de haut niveau."

Un haut niveau dont l'UBB s'approche à grands pas et qui lui permet, pour le moment, de toiser la concurrence.

Les réactions

Mahamadou Diaby : "C'est le scénario idéal"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu