Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Top 14 - UBB : soigner le redémarrage face à Brive

-
Par , France Bleu Gironde

Plus de six mois après son dernier match de championnat, l'Union Bordeaux-Bègles retrouve la compétition ce samedi (18h15) face aux Brivistes. Entre excitation, méfiance et envie de bien faire.

L'UBB de Santiago Cordero espère vite retrouver la dynamique de la saison passée.
L'UBB de Santiago Cordero espère vite retrouver la dynamique de la saison passée. © Radio France - Justine Hamon

A l'UBB, la date du 1er mars semble appartenir à un autre temps. Ce jour-là, elle battait Castres et accentuait son avance en tête du classement. 

Fauchée dans son élan par la pandémie, l'Union n'a retrouvé le stade Chaban-Delmas que ce vendredi pour la mise en place. "Je ne cache pas que je me suis réveillé avec beaucoup d'énergie, reconnaît le capitaine Jefferson Poirot, j'étais content de revenir à Chaban, content d'être à la veille d'un match de rugby tout simplement."

Au sein de l'équipe, l'excitation est palpable, renforcée par le report du premier match au Stade Français. Mais à l'heure de pouvoir enfin lâcher les chevaux, Jefferson Poirot sait qu'il y a d'abord un match à gagner. "Il va falloir être appliqué sur les choses basiques du rugby, essayer de ne pas surjouer, de ne pas se laisser prendre par cette excitation."

Déjà des choix forts

Rendre une copie propre, faire les choses dans l'ordre, le message a été répété toute la semaine par un staff qui n'a pas apprécié certaines attitudes lors de l'entraînement du mardi. Ce qui a amené Christophe Urios à faire des choix. "Je fais partie des entraîneurs qui valident l'entrainement. Mardi, sur certains secteurs et pour certains joueurs, on n'a pas fait un bon entraînement. Il n'y a aucune raison que je les mette. Ils le savent ça. Je ne fonctionne pas par CV mais par rapport à ce que je ressens et ce que je vois."

Du coup, certains cadres (Cazeaux, Roumat, Lucu, Lamerat) regarderont le rencontre devant leur écran. Ce qui ne veut surtout pas dire qu'on ne les verra pas samedi prochain face à Edimbourg en quart de finale de Challenge Cup.

Les 5000 personnes autorisées à prendre place en tribunes découvriront le deuxième ligne argentin Guido Petti et le talonneur sud-africain Joseph Dweba, seules recrues alignées sur la feuille de match. Pour Ben Tameifuna et Ben Lam, il faudra attendre un peu.

Le XV de départ aura tout de même fière allure et le banc (Kaulashvili, Douglas, Amosa) sera marqué du sceau de la puissance. Car l'UBB a vécu tellement de belles choses la saison passée qu'elle n'a aucune envie de buter sur la première marche pour être d'entrée dans le ton de ses ambitions.

La compo

Le XV : Ducuing - Cros, Dubié, Seuteni, Cordero - Jalibert (o) Lesgourgues (m) - Diaby, Tauleigne, Woki - Marais, Petti - Cobilas, Maynadier, Poirot.

Remplaçants : Dweba, Kaulashvili, Douglas, Amosa, Botica, Gimbert, Tamanivalu, Tabidze.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess