Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Top 14 - UBB : Uberti sort du bois

-
Par , France Bleu Gironde

Malgré la large défaite (45-23) concédée ce dimanche à Toulouse, Pablo Uberti s'est mis en évidence. Sans faire de bruit, le jeune centre est en train de se faire une place dans la ligne de trois-quarts de l'Union Bordeaux-Bègles.

Pablo Uberti face aux centres toulousains Akhi et Guitoune.
Pablo Uberti face aux centres toulousains Akhi et Guitoune. © Maxppp - Maxppp

Titulaire pour la deuxième fois de la saison après avoir débuté à Lyon le 5 octobre, Pablo Uberti a été l’un des trois quarts girondins les plus en vue sur la pelouse du stade Ernest Wallon. Offensivement, on l’a vu prendre les intervalles avec autorité grâce à des courses tranchantes. Tout près de marquer en bout de ligne son premier essai sous le maillot de l’UBB, il a été décisif sur celui inscrit par Yoram Moefana. 

Travailleur et généreux

Défensivement, il a beaucoup donné. Des plaquages rugueux pour empêcher les Toulousains d’avancer et un retour décisif sur le demi de mêlée international Antoine Dupont qui partait seul vers l’en-but. Dans un match qui s’est joué sur un rythme très élevé et face à un adversaire de très haut niveau, le jeune centre de 23 ans a su saisir sa chance et a sans doute marqué des points aux yeux de Christophe Urios qui apprécie son côté généreux et travailleur au service du collectif.

Pablo Uberti au plaquage sur Antoine Dupont.
Pablo Uberti au plaquage sur Antoine Dupont. © AFP - Lionel Bonaventure

On devrait donc le revoir d’autant que le départ de Seta Tamanivalu a restreint les rotations à un poste physiquement très éprouvant. S’il n’a pas l’expérience d’un Rémi Lamerat ou d’un Jean-Baptiste Dubié, s’il n’a pas les qualités naturelles d’explosivité d’un Yoram Moefana ou la justesse technique d’un Ulupano Seuteni, Pablo Uberti offre un profil assez complet. Et donc précieux. Revenu cet été en Gironde après un prêt de deux saisons à Grenoble où il s’est aguerri, l’ancien international des moins de 20 ans compte déjà neuf feuilles de match. On sent que le joueur est en train de prendre confiance, qu’il ose plus ballon en main tout en gardant sa qualité première de gros défenseur. La répétition des matchs dans un calendrier surchargé devrait lui permettre d’avoir d’autres opportunités.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess