Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Top 14 - UBB : "une trêve salutaire" avant d'affronter le Stade Toulousain

-
Par , France Bleu Gironde

Après deux succès en Champions Cup, l'UBB retrouve le championnat et affronte le Stade Toulousaine, à Ernest Wallon, ce dimanche à 18h. Cette semaine, les Bordelo-Béglais ont eu quelques jours de répit pour aller défier les Toulousains avec "de la fraîcheur" dit leur manager Christophe Urios.

Christophe Urios, le manager de l'UBB.
Christophe Urios, le manager de l'UBB. © Radio France - Yvan Plantey

C'est un gros déplacement qui attend l'Union Bordeaux-Bègles ce dimanche soir à 18h. L'UBB va défier le Stade Toulousain chez lui, à Ernest Wallon, un stade dans lequel les Bordelo-Béglais n'ont jamais gagné en neuf ans, depuis qu'il sont de retour dans l'élite en 2011. Les Toulousains seront privés de leur ailier sud-africain, champion du monde 2019, Cheslin Kolbe. Richie Arnold ou encore Arthur Bonneval seront également absents. Du côté de l'UBB, il n'y aura pas Jefferson Poirot, Geoffrey Cros ou Nans Ducuing. Le jeune argentin Bautista Delguy devrait d'ailleurs faire ses débuts sous le maillot bordelais.

Des absents de marque des deux côtés mais de la fraîcheur retrouvée pour les Bordelo-Béglais. Enfin c'est ce qu'espère Christophe Urios, le manager de l'UBB qui a laissé ses joueurs se reposer toute cette semaine. "On a volontairement fait le choix de faire souffler les mecs pendant quatre jours car on en avait besoin", relève-t-il. Christophe Urios remarque que depuis "début août, on ne s'était pas arrêté quand même ! C'est un truc incroyable, d'ailleurs. Donc cette trêve a été salutaire".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess