Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Top 14 - UBB : "On va à Bayonne pour gagner"

-
Par , France Bleu Gironde

Même si elle se sait attendue ce samedi (17h45) sur la pelouse de l'Aviron Bayonnais, l'Union Bordeaux-Bègles est déterminée à lancer par une victoire son sprint vers les phases finales.

L'arrière Nans Ducuing sait que "tous les rendez-vous vont compter".
L'arrière Nans Ducuing sait que "tous les rendez-vous vont compter". © Radio France - Justine Hamon

Les deux clubs ont des objectifs diamétralement opposés mais les points vaudront cher ce samedi au stade Jean Dauger. Entre un Aviron qui lutte pour le maintien et une UBB qui doit revenir dans le Top 6, le point commun c'est que les deux clubs n'ont aucune marge.

"Les calculs sont vite faits, explique l'arrière Nans Ducuing. Il faut qu'on ait l'ambition d'aller gagner à Bayonne, de battre Castres, de battre Montpellier. C'est une enchaînement de matchs très importants pour nous, il faut qu'on engrange les points. Victoire impérative, on va à Bayonne pour gagner."

Quatre à la suite ?

Les intentions sont claires. Reste à savoir si l'Union, passée sans jouer de la 5ème à la 8ème place, y mettra les moyens. Une élimination européenne frustrante à digérer, un effectif affaibli par le Covid et quatre rencontres à disputer en 18 jours. 

"A Bayonne, prévient Christophe Urios, le combat sera fondamental. Ce ne sert à rien de gamberger, il faut y aller. A partir de maintenant, les équipes qui vont gagner ne seront pas forcément les meilleures, ce seront celles qui ont le plus envie de vaincre."

Si l'Union ne veut pas jouer sa saison sur le déplacement à Toulon et la réception de Toulouse, elle doit optimiser un calendrier qui lui propose trois adversaires de bas de tableau (Bayonne, Agen, Montpellier) et un concurrent direct (Castres) qu'elle aura l'avantage de recevoir. 

Christophe Urios, le manageur de l'UBB..
Christophe Urios, le manageur de l'UBB.. © Radio France - Justine Hamon

"Ce qui nous met sous pression, poursuit le manageur, c'est qu'on a deux matches de plus à faire. On le vit comme quelque chose de très excitants. Les quatre matches qui arrivent seront décisifs. A nous de repartir au combat. On aura la fin de saison qu'on mérite."

Christophe Urios a assez d'expérience pour ne pas pleurnicher et se focaliser sur ce qu'il peut contrôler. Le sprint est lancé.

Les compos

Bayonne : Germain - Luc, Costossèque, Hingano, Ravouvou - (o) Lafage, (m) Ruru - Héguy, Amosa, Usarraga - Mikautadze, Galarza - Nixon, Van Jaarsveld, Boniface. 

Remplaçants : Delonca, Cormenier, Ducat, Taofifenua, Rouet, Duhau, Duputs, Tatafu.

UBB : Ducuing - Buros, Seuteni, Moefana, Cordero - (o) Jalibert (m) Lesgourgues - Woki, Picamoles, Roumat - Marais, Cazeaux - Tameifuna, Maynadier, Poirot.

Remplaçants : Lamothe, Kaulashvili, Jolmes, Higginbotham, Lucu, Uberti, Dubié, Cobilas.

Bayonne - UBB, match à vivre en intégralité avec Arnaud Carré et Julien De Jong à partir de 17h30. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess