Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Top 14 - UBB : Yann Lesgourgues se sent "prêt à 100%"

dimanche 30 septembre 2018 à 17:23 Par Arnaud Carré, France Bleu Gironde

Très en jambes et très en vue ce dimanche pour son deuxième match avec les espoirs face à Grenoble (49-16), le demi de mêlée pourrait bien affronter à nouveau les Isérois samedi prochain mais cette fois en Top 14. Neuf mois après sa grave blessure au genou.

Depuis huit jours, Yann Lesgourgues est redevenu un joueur de rugby
Depuis huit jours, Yann Lesgourgues est redevenu un joueur de rugby © Radio France - Arnaud Carré

Bordeaux, France

Il a quitté la pelouse sous les applaudissement nourris des fidèles du stade André Moga et le sourire aux lèvres. Victime d'une rupture d'un ligament croisé du genou droit le 6 janvier face à Lyon, Yann Lesgourgues voit le bout du tunnel. 

"Le premier match au Stade Français, j'avais joué 40 minutes sous un temps exécrable. Là, il a fait beau donc j'ai pu retrouver les bonnes sensations, les automatismes. Avec les espoirs, il n'y a pas de pression, tu joues tous les ballons. C'est important de retrouver les situations de match."

Je l'ai vécue comme un coup de massue (...) Au début on se dit 'je ne rejouerai plus', ensuite on se dit 'je n'y arriverai jamais'. Il y a plein de mots qui viennent en tête. Et puis on se sent de mieux en mieux, et on se dit 'feu'.

L'ancien Biarrot a donc orchestré le jeu girondin et accéléré. D'abord pour inscrire un essai de funambule au bout d'une longue course, ensuite pour déchirer la défense adverse et offrir un caviar à l'un de ses jeunes partenaires. "Je n'ai pas eu d'appréhension. On a fait un gros travail en amont avec les préparateurs physiques. Je suis vraiment prêt à jouer. C'est juste une question d'automatismes."

Yann Lesgourgues s'est éclaté avec les jeunes de l'UBB. - Radio France
Yann Lesgourgues s'est éclaté avec les jeunes de l'UBB. © Radio France - Arnaud Carré

Comme beaucoup de joueurs passés par la case "croisés", Yann Lesgourgues a du prendre son mal en patience pour la première grosse blessure de sa carrière. "Je l'ai vécue comme un coup de massue au début. Après, avec le soutien de la famille et des amis, on prend du recul. On travaille autre chose. la blessure fait toujours grandir et ça m'a fait grandir. Au début on se dit 'je ne rejouerai plus', ensuite on se dit 'je n'y arriverai jamais'. Il y a plein de mots qui viennent en tête. Et puis on se sent de mieux en mieux, et on se dit 'feu'."

Et le feu pourrait passer au vert dès le weekend prochain. Le numéro 9, qui avait demandé à passer par la case "espoirs", s'estime en état pour rejouer en Top 14. "Faut demander ça au coach mais j'espère. Je vais faire une bonne semaine et j'espère être du déplacement à Grenoble. Je me sens prêt à 100%. C'est parti !"

Laurent Delboulbès remet la marche avant

Pour Laurent Delboulbès, le retour se précise aussi. Opéré des cervicales cet été après son transfert de Toulon, le pilier gauche est entré en cours de match. "C'est un beau dimanche avec un très beau groupe qui est content de jouer ensemble. Ça m'a mis une claque quand j'entendais les jeunes dire qu'ils étaient de 1998 et 1999, je n'ai rien dit mais je m'enfonçais dans mon siège...

Laurent Delboulbès devrait rapidement intégrer la rotation de l'UBB en première ligne. - Radio France
Laurent Delboulbès devrait rapidement intégrer la rotation de l'UBB en première ligne. © Radio France - Justine Hamon

Si  son retour s'est fait en troisième ligne, Laurent Delboulbès a pu se dégourdir les jambes et retrouver le goût du combat. "Ça faisait cinq mois que je n'avais pas joué donc les premiers contacts sont toujours un peu difficiles à appréhender. Mais c'est fait, la marche avant est enclenchée. A moi de retrouver mon meilleur niveau pour pouvoir postuler avec la première." A quelle échéance ? "On verra, quand on aura besoin de moi.

Ça fait en tous cas deux bonnes nouvelles de plus pour Rory Teague pour boucler un weekend idéalement débuté face à La Rochelle (34-22).