Rugby

Top 14 : Ugalde suspendu 14 semaines, les acteurs de la bagarre générale Grenoble - Brive aussi

Par Nicolas Blanzat, France Bleu Isère et France Bleu Limousin jeudi 22 septembre 2016 à 15:07 Mis à jour le jeudi 22 septembre 2016 à 22:49

Une bataille rangée avait opposé Brivistes et Grenoblois, dimanche 11 septembre
Une bataille rangée avait opposé Brivistes et Grenoblois, dimanche 11 septembre © Maxppp - Christophe Agostinis

La commission de discipline de la Ligue Nationale de Rugby vient de dévoiler les sanctions, ce jeudi, qu'elle inflige aux uns et aux autres après les différents incidents qui ont marqué la rencontre Grenoble - Brive, dimanche 11 septembre. Le CAB ne fera pas appel de ces sanctions.

Tout le monde s'en souvient comme si c'était hier. Dix jours après les faits, la commission de discipline de la Ligue Nationale de Rugby a entendu, ce mercredi, les protagonistes Grenoblois et Brivistes après les incidents qui ont émaillé la rencontre perdue (36-23) par le CAB en Isère lors de la 4e journée du Top 14. D'une part, la grosse bagarre générale avant la mi-temps, et d'autre part le mauvais geste de Matthieu Ugalde suspecté d'avoir commis une fourchette sur un adversaire. Ce jeudi, la LNR vient de communiquer les sanctions qu'elle a décidé de prendre.

Ugalde prend 14 semaines !

L'ouvreur du CAB vient d'être suspendu 14 semaines pour "toucher la zone oculaire d'un adversaire". Il sera requalifié à compter du 2 janvier 2017, et postulera pour la 16e journée du Top 14 face... à Grenoble. Le barème des sanctions pour ce type de geste va de 12 à 208 semaines de suspension.

Des matchs de suspension pour les bagarreurs

Sept joueurs des deux équipes comparaissaient eux pour leur implication dans la bagarre générale : les exclus (Jourdain au CAB, Taumalolo et Hunt au FCG) et certains autres pris par la patrouille après coup (Lapeyre et Mignardi au CAB, McLeod et Vanderglas au FCG). Là encore, la commission de discipline a décidé de sévir. Voici les sanctions dans le détail :

  • Damien Jourdain (pilier de Brive), qui était suspendu à titre conservatoire, prend 3 semaines de suspension et sera requalifié à compter du dimanche 2 octobre
  • Benjamin Lapeyre (ailier de Brive) écope également de 3 semaines de suspension et pourra rejouer à compter du dimanche 9 octobre
  • Arnaud Mignardi (3/4 centre de Brive) est privé de terrain pour 3 semaines également et pourra rejouer à compter du dimanche 9 octobre
  • le club de Brive écope lui d'une amende de 20.000€ pour "bagarre entre joueurs"

Côté Grenoblois, Hunt et McLeod prennent 3 semaines de suspension. Taumalolo et Vanderglas écopent eux d'une semaine de suspension, et le FCG devra aussi s'acquitter d'une amende de 20.000€.

Casadéï blanchi

Enfin, Didier Casadéï comparaissait lui aussi pour son "comportement" signalé par les 4e et 5e arbitre après le succès marquant du CAB à Toulon lors de la 3e journée du championnat. L'entraîneur des avants du club briviste a été blanchi par la commission qui estime qu'il n'y a pas lieu à sanction disciplinaire.

Brive ne fera pas appel

Ce jeudi soir, le CAB nous confirme qu'il ne fera pas appel de ces sanctions. Le vice-président du club, Simon Gillham, s'est fendu d'un message sur le réseau social Twitter.

Partager sur :