Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Top 14 : Un Aviron à deux visages s'incline sans sombrer chez le leader

-
Par , France Bleu Pays Basque

L'Union Bordeaux-Bègles est "championne d'automne" après sa victoire bonifiée (22-3) face à l'Aviron Bayonnais, ce samedi 4 janvier, lors de la 13e journée de Top 14. Après une première mi-temps catastrophique, Bayonne a retrouvé sérieux et solidité défensive en seconde période, mais reste fragile.

Les Bayonnais ont tenu tête en seconde période aux Bordelo-béglais de Yann Lesgourgues
Les Bayonnais ont tenu tête en seconde période aux Bordelo-béglais de Yann Lesgourgues © Radio France - Justine Hamon

Les Bayonnais craignaient de prendre une nouvelle raclée chez le leader girondin, une semaine après la fessée reçue à Lyon (52-9), son dauphin, lors de la 13e journée de Top 14 ce samedi 4 janvier. Finalement l'Aviron s'en tire honorablement (22-3), grâce à un bel état d'esprit en seconde période, mais pas totalement rassuré.

La satifaction de l'état d'esprit

La satisfaction des Bayonnais tient dans leur réaction et leur engagement défensif en 2e mi-temps. Menés (22-3) à la pause, après un début de rencontre encore une fois manqué, un essai encaissé dès la 2e minute, deux autres trop faciles sur des défauts d'attention, de la naïveté et des placages manqués, les ciels et blanc sous pression semblaient lâcher le fil du match et se diriger vers une nouvelle déroute.

La pause a semble-t-il fait du bien. Au retour des vestiaires, les Bayonnais avaient en tête d'honorer fièrement leur maillot et de remporter ce second acte face au leader du championnat. Objectif presque atteint, même si l'Aviron a subi. Il se contente d'un match nul et d'un score vierge, grâce à une défense retrouvée, un engagement sans faille et une solidarité qui ramènent de l'optimisme dans le groupe.

Toujours stériles

Malgré tout, les Bayonnais ont encore du pain sur la planche pour réussir leur objectif maintien. La conquête, avec il est vrai un paquet d'avant remanié et diminué - absences pour cause d'oreillons, Luamanu titulaire mais fièvreux, Galarza sorti très tôt après un K.-O. - a énormément souffert, l'alternance reste faible et surtout l'animation dramatiquement inefficace.

Il reste trois semaines aux hommes de Yannick Bru, et deux matchs de challenge européen, pour remettre de l'huile dans les rouages, retrouver de la confiance et un peu de réussite après 10 matchs sans victoires (9 défaites, 1 nul) toutes compétitions confondues depuis la mi-octobre, avant de recevoir Agen (dimanche 26 janvier, 12h30) dans un match couperet qui comptera double pour le maintien.

Le Film du match

Choix de la station

À venir dansDanssecondess