Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Top 14: un joueur de Montpellier positif au Covid-19, des conséquences pour le maintien entre Bayonne et Pau ?

-
Par , France Bleu Pays Basque

Le deuxième ligne de Montpellier, Paul Willemse, a été contrôlé positif au Covid-19. Mais quelles seraient les conséquences si d'autres cas venaient à apparaître au MHR, pour Bayonne et Pau, dans la course au maintien ?

Paul Willemse, le deuxième ligne international montpellierain
Paul Willemse, le deuxième ligne international montpellierain © Maxppp - BRUNO CAMPELS

Le Covid-19 pourrait nous donner des sueurs froides jusqu'à la fin de la saison. Comme révélé par nos confrères de Sud-Ouest, et nous sommes en mesure de vous confirmer cette information, Paul Willemse, le deuxième international de Montpellier a manqué la rencontre de samedi contre l'Aviron (défaite de Bayonne 23-19), parce que positif au coronavirus. C'est le résultat des tests effectués vendredi dans l'effectif des Cistes.

Or, il se trouve qu'après le titre dans le Challenge européen la semaine passée, les joueurs montpelliérains ont passé beaucoup de temps ensemble, entre les entraînements, les matches et les festivités. L'interrogation est de savoir si d'autres cas de Covid-19 pourrait apparaître côté héraultais ? Des tests doivent être passés ce lundi après-midi à l'Aviron Bayonnais pour dissiper les doutes. En début de semaine aussi pour le MHR, qui se déplace à Pau ce samedi à l'occasion de la 25e et dernière journée de championnat. De son côté l'Aviron accueillera le Stade Français (21 heures). Par ailleurs, le protocole de la LNR prévoit pour toutes les équipes des contrôles à cinq, trois et un jour(s) d'un match.

Jusqu'aux péréquations ? 

En cas d'autres joueurs positifs, la la commission médicale de la Ligue Nationale de Rugby aurait à prendre une décision. Cela pourrait aller jusqu'à l'annulation de la rencontre. Suivant cette hypothèse, il faudrait alors appliquer le système de péréquation. Nom barbare - qu'on a appris à découvrir avec la crise sanitaire - qui consiste à départager les équipes en faisant la moyenne des points pris à domicile sur la saison pour l'équipe qui reçoit. Même chose pour la formation qui se déplace avec les points marqués à l'extérieur, loin de ses bases. 

Quand on fait les compte ça voudrait dire 1,75 pts pour les Palois (car 21 points pris en 12 matches disputés au Hameau). Dans le cas où le coronavirus toucherait les rangs bayonnais, au point de pousser la Ligue à annuler la rencontre entre l'Aviron et Paris, les Ciel et blanc se verraient attribuer 2,33 points (28 pts/12 m). De quoi permettre à l'Aviron de se sauver, de rester en Top 14. Ce qui, de facto, fera de la Section le 13e et barragiste de Top 14. Cela fait beaucoup de si, encore pas mal de flou, mais jusqu'au bout cette saison, le contexte sanitaire pourrait jouer avec nos nerfs.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess