Rugby

Top 14 : "On va en mourir de ce rugby de mêlées", dit Ugo Mola après la victoire des Toulousains contre Agen

Par Paul Ferrier, France Bleu Toulouse samedi 30 septembre 2017 à 23:05

C'était le premier match de Top 14 de Romain Ntamack, 18 ans
C'était le premier match de Top 14 de Romain Ntamack, 18 ans © Maxppp - XAVIER DE FENOYL

C'était loin d'être un beau match mais la victoire est au bout. Le Stade Toulousain, sous la pluie, s'est imposé contre Agen 30 à 10. Un match dont on retiendra deux choses. 1 / les mêlées à répétition, ce n'est pas très intéressant. 2/ Romain Ntamack, à 18 ans, a joué son premier match de Top 14.

Les Toulousains se sont imposés 30 à 10 dans un match bien terne où la pluie et le ballon glissant ont empêché les acteurs de lancer de grandes offensives. Finalement les Rouges et Noirs ont marqué trois essais. Le centre Gaël Fickou (39'), un essai de pénalité sur un mouvement des avants (68') et un essai de l'ailier sud-africain Cheslin Kolbe (79'). Les Agenais ont eux passé la ligne d'en but qu'à une seule reprise (74').

"Un match d'hiver qui ne donne pas envie de venir au stade"

Même si la victoire est au bout et que le Stade Toulousain est certain, à l'issu de cette 6ème journée de Top 14, d'être sur le podium, il reste comme un goût d'inachevé dans cette rencontre. "Je pense que ça s'est vu, on voulait prendre un bonus offensif", explique Florian Verhaeghe, le jeune seconde ligne toulousain. En effet quatre minutes après la sirène, Toulousains et Agenais continuaient de jouer, les premiers pour obtenir une victoire à 5 points en marquant un dernier essai, les second pour l'honneur. Mais finalement personne n'a marqué et chacun est rentré au vestiaire sur ce score de 30 à 10.

"C'est sûr que la pluie a pas aidé à voir un beau match", Florian Verhaeghe

"Après avoir vécu une semaine à 27 ou 28 degré toute la semaine et se retrouver avec des conditions un peu compliqué, notre rugby n'a pas été forcément très en place ce soir", réagissait le manager toulousain Ugo Mola à l'issu de la rencontre. Il concède que le match était pénible à suivre. "On va dire que c'est positif sur le plan comptable moins sur la manière. C'est toujours le risque que l'on a entre une victoire à l'extérieur et un gros match qui se profile". Ce gros match c'est la réception de Clermont, le champion de France, la semaine prochaine.