Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Top 14 - Victoire bonifiée du Castres Olympique contre Pau

samedi 3 novembre 2018 à 20:44 Par Guillaume Drechsler, France Bleu Occitanie

Performance majuscule des champions de France, vainqueurs 37-10 de la section paloise pour la neuvième journée de Top 14.

Le coup de gueule du manager de Castres, Christophe Urios, a payé.
Le coup de gueule du manager de Castres, Christophe Urios, a payé. © Maxppp -

Castres, France

Cinq essais marqués pour Castres, dont quatre en première mi-temps, un seul marqué pour des palois assez pâles: les champions de France ont montré de l'orgueil pour cette neuvième journée de Top 14. Cette victoire 37-10, avec le point de bonus offensif, permet aux Castrais de se replacer au chaud dans le classement des équipes candidates au play-offs.

La victoire s'est dessinée en début de match, dès les premières minutes. Si Pau ouvre le score grâce à une pénalité du demi de mêlée et capitaine Daubagna (0-3, 3e), les Castrais enclenchent ensuite la machine à essai. Les deux premières actions castraises sont synonymes d'essai. Armand Battle (4e) et Robert Ebersohn (6e) permettent rapidement à Castres de mener 12-3, avant deux pénalités de Rory Kockott (18-3, 18e).

Des avants surpuissants

Cette semaine, le manager castrais Christophe Urios n'a cessé d'appeler à la réaction, à revenir aux fondamentaux et s'imposer dans les combats. Message entendu par son pack, notamment, mêlée par mêlée, ruck par ruck avec parfois des contre-ruck dévastateurs, et concrétisé à la demi-heure de jeu par un essai de pénalité suite à cinq mêlées où Pau se met à la faute (25-3, 30e). La vague bleue ne retombe pas et l'ailier Martin Laveau conclu une nouvelle action castraise main en main par un essai (30-3, 32e, score à la mi-temps).

Au retour des vestiaires, le jeu baisse en intensité et Pau en profite pour réduire le score grâce au revenant Steffon Armitage (30-10, 58e). Dès lors, avec tout juste trois essais d'écart, le bonus offensif est en danger. Les avants du CO remettent le bleu de chauffe et Alex Tulou enfonce la défense paloise sur 7-8 mètres pour marquer l'essai salvateur (37-10, 65e).

Le premier bloc se termine donc sur une bonne note avec ce succès bonifié et les Castrais, "sur les rotules", estime Christophe Urios après le match, peuvent partir en vacances avec le sentiment d'avoir "remis l'église au milieu du centre-ville" comme le dit Rodrigo Capo Ortega pour citer son manager.