Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Top 14 - Vidéo : L'Aviron ne veut "pas tomber du camion" face à La Rochelle

-
Par , France Bleu Pays Basque

Pour la 5e journée qui marque la reprise du Top 14, l'Aviron Bayonnais reçoit La Rochelle ce samedi 28 septembre (18h). Forts d'un bon début de championnat, au-delà des espérances, les Basques se savent attendus et se méfient particulièrement de Maritimes déjà bien en place.

Jean Monribot retrouve les galons de capitaine de l'Aviron Bayonnais face à La Rochelle, comme lors de la dernière rencontre entre les 2 équipes le 17 janvier 2017
Jean Monribot retrouve les galons de capitaine de l'Aviron Bayonnais face à La Rochelle, comme lors de la dernière rencontre entre les 2 équipes le 17 janvier 2017 - Aviron Bayonnais Rugby Pro

Bayonne, France

C'est un gros test qui attend le promu bayonnais lors de la 5e journée de Top 14. Après une semaine de pause, l'Aviron (5e) auteur d'un bon début de championnat reçoit La Rochelle ce samedi 28 septembre (18h), l'une des équipes en forme de ce début de saison. Les ciels et blanc avancent à pas feutrés.

Le match "le plus dur de série"

Ce match est « le plus dur de la série qu’on vient d’effectuer. La Rochelle, sur le jeu, sur le contenu du début de saison, c’est une des 2-3 équipes qui ont l’air vraiment en forme actuellement », prévient Joël Rey, l'entraineur des avants bayonnais, qui garde en mémoire la belle victoire des "jaunards" face à Toulouse (28-13) lors de la dernière journée.

Le Stade Rochelais « _a un jeu très complet,_confirme Mariano Galarza, ils sont dangereux. » Le deuxième ligne argentin estime que le danger peut venir de partout face à ces Maritimes solides devants, en conquête comme dans le jeu, et rapides derrières, emmenés par des demis d'ouverture - Ihaia West et Brock James - capables de jouer aussi bien à la main qu'au pied.

"Très important et très compliqué"

« Il faudra être très très efficaces, confirme Joël Rey. On n'a pas peur mais il faudra être en place en conquête et dans la conservation de balle. Chaque ballon perdu contre eux ou rendu au pied peut nous coûter cher. »

« Celui-là, je pense qu’il va être très important et très compliqué, renchérit Arthur Duhau. On l’appréhende un peu, mais du bon côté, il nous tarde de le jouer. C’est plus de l’excitation que de la peur » assure le jeune ailier des ciels et blanc. 

Moins de pression, mais ça peut vite basculer

Malgré un bon début de championnat, et neuf points pris qui leur « enlève un peu de pression », les Bayonnais savent que la situation reste fragile et que tout peut vite basculer. « Pour l’instant _il y a de la confiance, de l’enthousiasme_. Les résultats et les points font qu’on est bien. Maintenant il ne faut pas tomber du camion » avertit Joël Rey.

Les Bayonnais ont d'ailleurs repris très tôt le chemin de l'entraînement la semaine passée. Après 4 jours de relâche, ils ont remis le bleu de chauffe pour commencer à préparer cette rencontre qui sera un véritable test prévient Mariano Galarza : « commencer ce deuxième bloc avec un bon match c’est très important, à la maison, on doit confirmer toutes les bonnes choses qu’on a faites (sur le 1er bloc) »

Bayonne "ce n'est pas juste un prétendant au maintien"

Pas simple face à ces Rochelais ambitieux. D'autant que les Bayonnais se savent attendus. « C’est un promu qui vend chèrement sa peau, ils veulent absolument survivre dans le Top 14 », se méfie Arthu Joly. Le pilier de La Rochelle, passé par Agen, craint particulièrement les relances ciel et blanches sur les ballons de récupération.

Même son de cloche du côté de Dany Priso, son compère de la 1re ligne, non retenu avec le XV de France pour la Coupe du Monde après avoir fait toute la préparation au même titre que l'arrière Vincent Rattez. « Ce n’est pas juste un prétendant au maintien, affirme le pilier. On s’attend à une très grosse opposition (…) Ils ont la dalle, à nous d’être très performants. »

Côté bayonnais, où le bon début de championnat a enlevé de la pression, ce match qui donne le coup d'envoi du deuxième bloc est très important. Mais on a également dans le coin de la tête le suivant qui le sera tout autant chez un concurrent direct au maintien. « On a celui-là ce week-end, mais on pense aussi au match d'Agen la semaine prochaine », confirme Arthur Duhau.

-> Aviron Bayonnais / Stade Rochelais, 5e journée de Top 14, samedi 28 septembre à 18h

Un match à vivre dès 17h30 en intégralité sur France Bleu Pays Basque et ici en compagnie du 3e ligne Benjamin Collet, Christian Bibal et Thibault Vincent

Le chiffre : 4

L'Aviron Bayonnais reste sur 4 nets revers face à La Rochelle, dont les 2 derniers au stade Jean-Dauger à Bayonne : le 12 janvier 2017 (14-24) en Challenge Cup et le 23 décembre 2016 (17-42) en Top 14 avec 4 essais de l'ailier Gabriel Lacroix, absent cette fois.

Les compositions des équipes

Sept changements dans le XV de départ de l'Aviron

De retour de blessure, Viliamu Afatia est titularisé pour la première fois sous le maillot bayonnais au poste de pilier gauche. Retour également au centre de Peyo Muscarditz et de Latu Latunipulu à l'aile droite. L'habituel capitaine, Antoine Battut, seul joueur bayonnais à avoir été titularisé lors des 4 premières rencontres, est cette fois remplaçant.

  1. Viliamu Afatia
  2. Maxime Lamothe
  3. Luc Mousset
  4. Mariano Galarza
  5. Mat Luamanu
  6. Jean Monribot (cap)
  7. Filimo Taofifenua
  8. André Gorin
  9. Guillaume Rouet
  10. Brandon Fajardo
  11. Arthur Duhau
  12. Peyo Muscarditz
  13. Alofa Alofa
  14. Latu Latunipulu
  15. Aymeric Luc

Remplaçants : 16. Maxime Delonca, 17. Ugo Boniface, 18. Edwin Maka, 19. Antoine Battut, 20. Michael Ruru, 21. Romain Barthélémy, 22. Johannes Graaff, 23. Census Johnston

Seulement trois changements côté rochelais

  1. Dany Priso
  2. Pierre Bourgarit
  3. Uini Atonio
  4. Romain Sazy (cap)
  5. Mathieu Tanguy
  6. Victor Vito
  7. Wiaan Liebenberg
  8. Lopeti Timani
  9. Tawera Kerr-Barlow
  10. Ihaia West
  11. Arthur Retière
  12. Pierre Aguillon
  13. Jérémy Sinzelle
  14. Jules Favre
  15. Vincent Rattez

Remplaçants : 16. Jean-Charles Orioli, 17. Reda Wardi, 18. Jone Qovu, 19. Zeno Kieft, 20. Thomas Berjon, 21. Brock James, 22. Eliott Roudil, 23. Arthur Joly

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu