Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Top 14 : "Y a de la joie" à Toulouse avant de recevoir Agen

vendredi 29 septembre 2017 à 17:30 Par Paul Ferrier, France Bleu Occitanie

Avec un beau début de saison, Toulouse part forcément favori dans ce derby de la Garonne face à Agen. Pour cette 6e journée de Top 14 Toulouse (4e) reçoit le promu agenais (12e). Coup d'envoi ce samedi à 18h00.

Le pilier Lucas Pointud avant le match contre Agen
Le pilier Lucas Pointud avant le match contre Agen © Radio France - Paul Ferrier

Toulouse, France

Toulouse a le sourire après sa victoire à l''extérieur contre Brive la semaine dernière. Les Toulousains sont sur une bonne dynamique. Lors de leur dernier match à Ernest Wallon, ils ont étrillé le Stade Français. Bref tous les voyants sont au vert pour ce Toulouse nouvelle version. La logique voudrait que, face à des Agenais en difficultés, qui restent sur deux défaites consécutives, les rouges et noirs remportent un succès plutôt tranquille. Mais la logique parfois ...

Pas question de ne pas respecter les Agenais, c'est la meilleure façon de se faire avoir dans un match. Mais cela ne veut pas dire qu'on ne peut pas avoir un avis sur le niveau de jeu de son adversaire. C'est ce que s'est permis de dire Gaël Fickou en conférence de presse avant la réception d'Agen. "C'est une équipe qui est joueuse, qui a beaucoup de qualité ", commence le centre international toulousain avant de couper dans le vif. " Ils savent pas trop se placer, c'est un peu vague des fois mais ils ont énormément de qualités individuelles".

Lors de la préparation du match, les rouges et noirs ont remarqué quelques errements des Lot-et-Garonnais dans leurs lancements de jeu. Après, concède Gaël Fickou, " ça reste une équipe redoutable sur l'homme, des joueurs très agressifs." Les Toulousains ont donc bien observé leurs adversaires et surtout, travaillés cette semaine sur leur point faible en ce début de saison. La régularité.

Une histoire de trou d'air

Si le début de saison est bon, les Toulousains ont tout de même des fragilités. Depuis le début, difficile pour eux de faire un match plein, de la première à la dernière minute. Les Toulousains ont beau avoir le nom d'un avionneur sur le torse, ça ne les empêche pas de connaitre des trous d'air. " C'est vrai qu'on a souvent une baisse de régime. On l'a vu contre Pau, contre Toulon, contre le Stade Français et contre Brive aussi", compte Gaël Fickou. Tous les matchs donc ... reste à comprendre pourquoi. "Je pense qu'on a la condition physique, maintenant à nous de bien gérer les matchs. Dès qu'on sent qu'on est sous pression, à nous de ralentir les ballons, de mettre du jeu au pied. A nos 9 et 10 de bien gérer ça."

Y a de la joie

S'il reste bien sûr des réglages à trouver pour des Toulousains en reconstruction, une chose est certaine, le groupe vie bien et cela se ressent sur le terrain. "On est revenu à des choses simples", explique William Servat, l’entraîneur des avants. Le nouveau président, Didier Lacroix, y est aussi un peu pour quelque chose. " Il a mis sa patte", commente Gaël Fickou, "ce sont de petits trucs qui font la différence, ce n'est pas forcement de grandes réformes. Comme passer plus de temps ensemble".

"Aujourd'hui le groupe réagit bien, effectivement c'est positif et il y a de la joie" Lucas Pointud, pilier du Stade Toulousain