Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Toulouse battu au Racing 92 (28-13) : "On a été trop approximatif"

Par

Sous les yeux de Dan Carter, présenté à la mi-temps aux supporters du Racing 92, le Stade Toulousain a rivalisé pendant 70 minutes avant de craquer sur la fin. Un premier voyage à vide en Top 14, riche d'enseignements.

L'arrière du Racing 92, Goosen passe entre les Toulousains Clerc et Fickou.
L'arrière du Racing 92, Goosen passe entre les Toulousains Clerc et Fickou. © Maxppp

Pour la première fois de la saison en Top 14, Toulouse repart avec aucun point après sa défaite au Racing 92 (28-13, 3 essais à 2) samedi après-midi pour la 9e journée de Top 14. 

Publicité
Logo France Bleu

Toulouse : rassurant mais pas gagnant

Ce voyage à vide a de quoi nourrir des regrets tant les Toulousains, généreux et combatifs, auraient mérité un petit quelque chose, après avoir rivalisé avec les franciliens pendant 70 minutes de jeu.

A VOIR >>>La feuille de match Racing 92 / Toulouse

"On les a fait douter"

Gaël Fickou, centre toulousain

Le centre toulousain Gaël Fickou sort frustré du match. Beaucoup d'énergie dépenser pour zéro point regrette-t-il au micro France Bleu : "On s'est tous donné à 200%. On a été bon défensivement à part ces deux ballons portés encaissés pendant le carton jaune (58e-68e, Y. Maestri pour plaquage dangereux) qui nous met dans le dur qui nous fait détacher du Racing. Mais dans l'ensemble, on marque deux beaux essais, on produit du jeu, certes tout n'est pas parfait, il y a des choses à régler mais faire un match comme ça au Racing, c'est une bonne chose. On part frustré parce qu'on part avec zéro point mais on part avec des certitudes. On les a fait douter. On a vu à un moment qu'on pouvait faire quelque chose".  

loading

Pour "faire quelque chose", le Stade Toulousain aurait dû être plus précis moins "approximatif", reconnaît le capitaine et deuxième ligne, Yoann Maestri : "On a été déterminé, enthousiaste et joueur mais on a manqué un peu de rigueur sur les détails. On a fait tomber des ballons, on a été approximatif des fois ou un peu pressé. Et je pense que les ballons tombés, nous coûtent chers parce qu'à l'extérieur, face à une équipe rigoureuse dans son jeu, les ballons d'attaque il faut les garder."

loading

"Il faut encore monter le curseur du haut niveau"

Vincent Clerc, ailier toulousain

Comme souvent au haut niveau, le match s'est joué sur "des petits détails". Pour l'ailier Vincent Clerc, auteur du premier essai toulousain de la partie, il va falloir "encore monter le curseur" dans les prochaines semaines : "Les petits détails c'est ce ballon perdu à la mi-temps qui nous coûte un essai (Chavancy à la 39e). Globalement il y a eu une bonne dépense d'énergie avec de la cohérence surtout. On n'a pas fait n'importe quoi, on a suivi une ligne directrice même si on prend trois essais. Il faudra gommer ça parce que ce sont des essais trop faciles à prendre. Mais dans l'intensité, dans la cohérence de ce qu'on a fait défensivement et offensivement, c'est plutôt bien mais il faut encore monter le curseur du haut niveau pour prendre des points ou gagner ces matchs à l'extérieur." 

loading

L'info en continu

Publicité
Logo France Bleu