Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Tournoi des 6 Nations : comment ont joué nos Toulousains contre l'Italie ?

-
Par , France Bleu Occitanie

Le XV de France a battu l'Italie (35-22) lors de la deuxième journée du Tournoi des 6 Nations, dimanche 9 février à Paris (Stade de France). Six joueurs du Stade Toulousain ont foulé la pelouse, retour sur leur performance.

Romain Ntamack inscrit l'essai du bonus pour la France face l'Italie en 2e mi-temps du match du Tournoi des 6 Nations 2020
Romain Ntamack inscrit l'essai du bonus pour la France face l'Italie en 2e mi-temps du match du Tournoi des 6 Nations 2020 © Maxppp - IAN LANGSDON/EPA/Newscom

La victoire du XV de France contre l'Italie a permis aux Bleus de se placer en tête du Tournoi des 6 Nations après deux journées. Au-delà de la performance collective, comment ont joué individuellement les Bleus du Stade Toulousain ? Ils étaient six sur la feuille de match, cinq titulaires.

Cyril Baille : précieux puis discret

Le pilier gauche du XV de France a commencé la rencontre tambour battant avec un départ au ras qui amènera la première pénalité de Ntamack (3'). Solide sur les mêlées fermées, il n'a pas forcément brillé mais n'a pas non plus été pris à défaut. En début de seconde période il a davantage reculé, comme l'ensemble de l'équipe de France, avant d'être remplacé par Jefferson Poirot (57e). 

Julien Marchand

Franchement impeccable en première période, il a apporté de l'avancée offensivement et a gratté un ballon précieux pour mettre les Bleus dans le bon sens (8'). À l'aise sur les lancers en touche en première période, le numéro 2 et son alignement ont ensuite complètement dévissé au retour des vestiaires, manquant trois lancers consécutifs qui auraient pu permettre à la France de desserrer l'étreinte italienne. Remplacé à la 60e par Peato Mauvaka, le talonneur bis a contribué au second souffle du pack français en fin de rencontre.

François Cros 

Toujours moins en lumière que ses comparses de la troisième ligne Ollivon et Alldritt (un essai chacun), il s'est contenté, un peu à l'image de son match contre l'Angleterre, des basses besognes défensives. Comme l'ensemble du XV de France il a reculé sur les duels en deuxième mi-temps, avant de souffler, remplacé par Woki (60e).

Antoine Dupont

Le génie offensif de ce XV de France réside, en grande partie, sur les inspirations de sa charnière. Côté n°9, Antoine Dupont a une nouvelle fois été extrêmement dangereux près des rucks pour faire les bordures. De cette manière, avec le relais de Willemse, il a été à l'origine du deuxième essai français (Ollivon) avant d'offrir le troisième sur un plateau à son camarade auscitain Grégory Alldritt, grâce à une passe sautée. Seul bémol : il est en partie responsable du premier essai de l'Italie avec une intervention pas assez tranchante lors de sa montée défensive.

Romain Ntamack

Deuxième larron de cette charnière-dynamite, Romain Ntamack a davantage soufflé le chaud et le froid qu'Antoine Dupont. Il a été décisif grâce à un coup de pied rasant inspiré sur le premier essai de Teddy Thomas (6e), il a également inscrit grâce à un numéro de soliste l'essai du bonus (58'). En revanche, le Toulousain a été inquiétant d'imprécision au pied, un peu dans le jeu d'occupation (manque de tranchant), mais surtout sur ses tentatives entre les perches (3/7). Sorti agacé après un en-avant évitable (70e), il aura certainement à cœur de corriger le tir.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu