Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Tournoi des 6 Nations - XV de France féminin : "On n'a pas le droit de se trouer" prévient Lise Arricastre

-
Par , France Bleu Béarn

En ouverture du Tournoi des 6 Nations féminin, le XV de France reçoit l'Angleterre ce dimanche (13h30) au stade du Hameau de Pau. Un rendez-vous forcément particulier pour Lise Arricastre, la pilier du Lons Rugby Féminin qui évoluera "à domicile".

L'Ariégeoise de Lons, Lise Arricastre va fêter face aux Anglaises sa 70e sélection.
L'Ariégeoise de Lons, Lise Arricastre va fêter face aux Anglaises sa 70e sélection. © AFP - Glyn Kirk

France Bleu Béarn : Commencer ce Tournoi face aux Anglaises, c'est un petit peu comme commencer un repas par le dessert ?

Lise Arricastre : Ah oui c'est clair, par le "digeo" même (rires) ! On m'a beaucoup demandé aussi si c'était un avantage ou un inconvénient de démarrer face à elles, je pense qu'il ne faut pas se poser la question, on n'a pas le choix ! On se dit que dès la première minute il faudra être au rendez-vous, on n'a pas le droit de se trouer parce que si ça se passe mal, le Tournoi sera compliqué derrière. Il faut les battre, point barre.

C'est une équipe contre laquelle le XV de France féminin a du mal, vous restez sur quatre défaites de rang...

C'est vrai, le match du Tournoi l'an dernier (41-26 à Doncaster), un cet été lors de la tournée à San Diego (20-18), et deux cet automne (20-10 à Clermont puis 17-15 à Exeter)... Mais il faut juste conjurer le sort, on a cette année je pense un groupe beaucoup plus fort, on s'est rassemblées bien plus tôt, avec deux semaines de préparation avant ce match. Quinze jours auparavant on s'est aussi vues en Espagne, on a mis toutes les chances de notre côté sur les plans physiques et techniques, on sait comment les aborder.

C'est pour vous aussi un retour chez les Bleues après des pépins physiques lors de la tournée d'automne...

Une petite blessure, une lésion musculaire, qui m'a sortie de la course pendant six semaines. Depuis j'ai rechaussé les crampons deux fois avec le club, et j'ai hâte de reprendre avec le XV de France. Lors de cette dernière tournée, je n'ai pas reconnu notre équipe, c'était une mauvaise phase mais si les joueuses se sont battues et ont montré que les Anglaises étaient prenables, elles y étaient presque. Mais y être presque, ce n'est pas y être, là il faut qu'on gagne, même si ce n'est que d'un point, il faut que ça passe.

Fabien Galthié disait à propos du XV de France masculin qu'un Tournoi n'était réussi que s'il était gagné, pour vous c'est pareil ?

Bien sûr, le moindre faux pas nous sort de la course. En 2018 on gagne sans faire le Grand Chelem, on a eu de la chance... il ne faut pas perdre, pendant cinq matchs. Un tournoi réussi, c'est gagner tous les matchs.

Ce match d'ouverture donc au Hameau, qui est pour le XV de France féminin et pour vous, un stade porte-bonheur...

Exactement, jamais deux sans trois ! En 2012 mes coéquipières gagnent contre l'Irlande, mais je n'étais encore qu'un petit bébé (rire), et en 2014, on gagne encore contre l'Irlande pour faire le Grand Chelem... J'espère que ça va nous porter bonheur, en plus de toute notre préparation. Oui, vraiment hâte de jouer sur ce terrain, à la maison pour moi, devant ce public toujours au top !

En plus devant on l'imagine les copines de Lons, ça va être une belle fête...

Ben en fait non. Parce que la fédération a eu la bonne idée de placer la Coupe de France de rugby à X pendant les week-ends du Tournoi... Donc les filles seront en train de jouer à Bayonne pendant le match, elles ne seront pas au Hameau, c'est paradoxal... Il y aura les jeunes et les cadettes quand même pour prêter main forte à l'organisation et puis la famille et les proches, c'est comme ça !

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu