Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Tournoi des Six Nations : France-Pays de Galles, les Bleus pour partir sur de bonnes bases

Le XV de France reçoit le pays de Galles au Stade de France pour lancer son Tournoi des Six Nations ce vendredi (21h). Une compétition test pour débuter cette année qui mènera à la Coupe du monde au Japon.

Camille Lopez face au pays de Galles lors du Tournoi en 2017
Camille Lopez face au pays de Galles lors du Tournoi en 2017 © AFP - CHRISTOPHE SIMON

Une affiche pour lancer ce Tournoi 2019. Le XV de France accueille le pays de Galles pour son premier match de l'année ce vendredi à 21h au Stade de France.

Tournoi test avant la Coupe du monde au Japon

Cette rencontre était la dernière du Tournoi précédent qui avait vu le XV du Poireau battre d'un rien les Bleus (14-13) pour prendre la 2e place finale et laisser la 4e place aux hommes de Jacques Brunel, qui venait de succéder à Guy Novès. 

Depuis, les Tricolores ont enchaîné cinq défaites en six rencontres lors des tournées de juin (trois piquettes en Nouvelle-Zélande) et de novembre (défaites face à l'Afrique du Sud (29-26) et les Fidji (21-14). La seule victoire remonte au 17 novembre dernier face à l'Argentine (28-13).

Ce match d'ouverture et ce Tournoi 2019 auront valeur de test dans cette année décisive qui mènera à la Coupe du monde au Japon (20 septembre-2 novembre).

  - Visactu
© Visactu -

Parra-Lopez à la charnière, Ntamack et Willemse dans le grand bain

Le sélectionneur Jacques Brunel a décidé d'innover dans la composition de sa formation. Sept changements ont été effectués dans le quinze de départ, par rapport à la défaite face aux Fidji en novembre dernier, avec notamment les titularisations de Romain Ntamack, Paul Willemse, Morgan Parra et Damian Penaud.

Aussi, le demi de mêlée Morgan Parra et l'ouvreur Camille Lopez, maîtres du jeu de Clermont depuis 2014, vont enfin avoir une seconde occasion de s'exprimer ensemble avec le XV de France.

L'expérimentée charnière de l'ASM, championne de France 2017 et vice-championne d'Europe 2015 et 2017, pourrait faire du bien aux Bleus qui cherchent identité et résultats dans une année décisive.

Autre choix fort du sélectionneur : la mise à l'écart de Mathieu Bastareaud, qui ne sera même pas remplaçant. Bastareaud, vice-capitaine des Bleus, fait les frais de la volonté de Brunel d'apporter de la vitesse au jeu avec la titularisation de Ntamack, âgé de 19 ans et champion du monde avec les moins de 20 ans en juin 2018. Willemse, également convoqué pour la première fois après avoir été naturalisé en décembre - il est né en Afrique du Sud - a lui été préféré à Félix Lambey, relégué sur le banc.

Le XV de départ

Médard - Penaud, Fofana, Ntamack, Huget - (o) Lopez, (m) Parra - Iturria, Picamoles, Lauret - Willemse, Vahaamahina - Atonio, Guirado (cap.), Poirot 

60.000 spectateurs attendus au Stade de France

Quelque 60.000 spectateurs sont attendus vendredi au Stade de France pour pousser les Tricolores. 

Ils devraient être davantage pour le deuxième et dernier match du Tournoi en France, face à l'Ecosse le 23 février, puisque 70.000 des 79.000 places de l'enceinte ont déjà été vendues, a précisé la Fédération française de rugby (FFR).

Le XV de France, en manque de résultats, a largement peiné à remplir le Stade de France lors des test-matches de novembre dernier, rassemblant seulement environ 50.000 spectateurs face à l'Afrique du Sud (défaite 29-26) et 42.200 contre les Fidji (défaite 21-14).

Notre dossier Tournoi des Six Nations

  - Visactu
© Visactu -
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu