Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Rugby

Tournoi des Six Nations : le groupe du XV de France avec cinq nouveaux pour préparer la compétition

mercredi 9 janvier 2019 à 16:12 Par Germain Arrigoni, France Bleu, France Bleu Gascogne et France Bleu Béarn

Le sélectionneur du XV de France Jacques Brunel a convoqué mercredi pour la première fois cinq joueurs dans le groupe de 31 pour préparer le Tournoi des Six Nations (1er février-16 mars). Romain Ntamack, champion du monde des moins de 20 ans 2018, en fait partie.

Morgan Parra retrouve le XV de France
Morgan Parra retrouve le XV de France © AFP - MICHAEL BRADLEY

Il y a les habitués et les autres. Pour les deux premiers matches du Tournoi, le 1er février contre le pays de Galles puis le 10 en Angleterre, le sélectionneur du XV de France Jacques Brunel a convoqué un groupe de 31 joueurs dont cinq nouveaux.

Avec Parra et Fofana, sans Thomas, Maestri ni Gabrillagues 

Les Clermontois Morgan Parra et Wesley Fofana font leur retour après avoir manqué les test-matches de novembre sur blessure.

Par rapport à novembre, les deuxièmes ligne du Stade Français Yoann Maestri et Paul Gabrillagues sortent du groupe. Maestri parce qu'il est blessé, comme deux autres absents, l'ailier Teddy Thomas et le troisième ligne Mathieu Babillot, a expliqué Brunel.

Les cinq prétendants à la liste finale

Il y a cinq nouveaux appelés dans cette liste de 31 joueurs pour préparer le Tournoi des Six Nations, dont le champion du monde des moins de 20 ans 2018 Romain Ntamack. 

Le Toulousain de 19 ans - fils de l'ancien arrière polyvalent international Emile Ntamack - s'est affirmé cette saison, sa deuxième seulement chez les professionnels, comme l'une des pièces maîtresses du Stade Toulousain. Il remplace numériquement, par rapport au groupe initial convoqué en novembre, le centre Rémi Lamerat. qui peut jouer au centre ou à l'ouverture, est appelé pour la première fois.

Thomas Ramos (23 ans, arrière)s, buteur attitré des Rouge et Noir, a été préféré à Benjamin Fall et à Brice Dulin, revenu il y a un mois et demi d'une longue blessure à un genou. 

Dorian Aldegheri (25 ans, pilier droit),, également formé au Stade Toulousain, prend lui la place de Cedate Gomes Sa, "blessé à l'entraînement" avec le Racing en début de semaine, a expliqué Brunel.

Autre équipe en forme actuellement, La Rochelle, 3e du Top 14, au sein de laquelle Grégory Alldritt (21 ans, troisième ligne) a gagné cette saison ses galons de titulaire alors qu'il évoluait encore à Auch, en Fédérale 1 (3e div.), jusqu'à l'été 2017. 

Sans oublier le deuxième ligne de Montpellier Paul Willemse (26 ans, deuxième ligne), naturalisé français fin novembre. La convocation de ce dernier était elle plus attendue : le massif deuxième ligne d'origine sud-africaine (2,01 m, 129 kg), arrivé en France à Grenoble en 2014, aurait sans doute été appelé dès le mois de novembre si le président de la Fédération, Bernard Laporte, n'avait pas finalement décidé qu'il était nécessaire d'être titulaire d'un passeport français pour jouer avec le XV de France. C'est chose faite.

Le talonneur Pierre Bourgarit, qui a connu sa première titularisation en juin en Nouvelle-Zélande et remplace Camille Chat, blessé.

Le groupe 

  • Avants (17) : Aldegheri, Alldritt, Poirot, Priso, Guirado (cap), J. Marchand, Bourgarit, Atonio, Bamba, Vahaamahina, Willemse, B. Le Roux, Y. Camara, Lauret, Picamoles, Iturria, Lambey
  • Arrières (14) : Dupont, Parra, Serin, Belleau, Lopez, Ntamack, Bastareaud, Doumayrou, Fofana, Fickou, Huget, Penaud, Médard, Ramos

Notre dossier Tournoi des Six Nations